Mogodé : le FEICOM rétrocède trois salles de classe

Georges Elanga Obam, le ministre de la Décentralisation et du développement rural (MINDDEVEL) vient de présider la cérémonie d’inauguration de ces infrastructures.

46,2 millions de F. C’est le coût des infrastructures scolaires que le Fonds Spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM) vient d’offrir à la commune de Mogodé dans le département du Mayo-Tsanaga. Philippe Camille Akoa, le Dg du FEICOM a personnellement effectué le déplacement de Mogodé à l’occasion de la rétrocession. Il s’agit d’un bâtiment de trois salles de classe et trois blocs de trois latrines. A côté de ces ouvrages, il faut ajouter 90 tables-bancs et des bureaux de maîtres. Ce don rentre dans le cadre du projet « Ecole de mes rêves », initié par le FEICOM. C’est la localité de Raffa, sise à 5 km à l’entrée nord de Mogodé dans le commun éponyme qui a bénéficié de cette infrastructure qui est venue donner une image plus reluisante à cette banlieue de la ville. On comprend ainsi la joie de Gilbert Hama, le maire de Mogodé qui, dans sa prise de parole a remercié le FEICOM pour cet important don.


Read also : Numérisation de la Fonction publique : la piste Camtel

La ville de Mogodé, faut-il le rappeler est à la frontière nigériane. C’est une ville secondaire exposée à l’insécurité depuis la survenue du phénomène de Boko Haram. Avec l’insécurité causée par cette secte terroriste, la population a accru de façon subite. Il s’agit aussi bien des réfugiés que des déplacés internes et des retournés. Le problème d’infrastructures scolaires a alors commencé à se poser avec plus d’acuité. L’aubaine de la commune de Mogodé vient de son éligibilité dans le cadre des villes secondaires exposées à l’instabilité. Ces ouvrages ont engendré d’importantes entrées financières aux populations locales à travers l’opération de Hautes intensité en main d’œuvre (HIMO) sur laquelle le FEICOM s’est appuyé pour la construction de ces ouvrages.


Read also : Nécrologie : Pascal Mebe Abah a quitté la scène

Le Dg du FEICOM a tenu à remercier les partenaires au développement qui ont permis de réaliser ces infrastructures qui sont venues améliorer les conditions de travail des apprenants et des enseignants. L’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, bailleur des fonds dans le cadre de ce projet a, lui aussi, effectué le déplacement de Mogodé, tout comme le représentant de la KFW, un autre soutien de poids.  Geoges Elanga Obam, le MINDDEVEL a saisi cette occasion pour saluer la résilience des populations de l’Extrême-Nord en général, et celles de la commune de Mogodé en particulier. Dans la même veine, il a loué le dynamisme du maire de Mogodé pour les efforts qu’il ne cesse de fournir en vue du bien-être des populations de sa commune.


Read also : Lutte contre le désordre urbain à Yaoundé : en rangs serrés

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category