Chambre professionnelle des experts techniques: 17 stagiaires prêtent serment

La cérémonie a eu lieu au tribunal de première instance du Wouri à Bonanjo.

« Je jure de me conformer scrupuleusement et avec probité aux lois et règlements concernant l'exercice de ma profession ». Ainsi se sont exprimés à tour de rôle, dans une salle d'audience dans laquelle les mesures barrières ont été respectées, les 17 experts stagiaires dont deux femmes, à l'occasion de la cérémonie de prestation de serment organisée ce 17 mars 2021 par la chambre professionnelle des experts techniques du Cameroun et dirigée par le président du tribunal de première instance du Wouri, Quentin Djapité Ndoumbe.


Read also : Transferts de fonds à l’international : c’est toujours aussi compliqué

Pour le ministère public, ce serment, loin d'être une simple formalité ou une exigence légale, donne l'occasion aux bénéficiaires de prendre la pleine mesure de leurs nouvelles responsabilités. De par ce serment, ils sont désormais appelés à donner des avis techniques qui très souvent échappent aux compétences des juges et des parties. Ils ne doivent donc pas perdre de vue qu'ils sont désormais des "experts" appelés à accompagner la dynamique judiciaire par leurs éclaircissements. Ils doivent ainsi agir avec compétence, sans complaisance, désinvolture ou négligence, se départir des comportements déviants (corruption, faux...) dans le respect du code de déontologie régissant leur profession, d'autant que leur responsabilité civile est désormais engagée en cas de défaillance. Le parquet lui, restera très attentif à leurs agissements et actions sur le terrain, tout en les assurant de son soutien.


Read also : « Des restrictions liées à la circulation des devises »

Et Quentin Djapité Ndoumbe de relever l'importance de la profession d'expert technique : « Votre profession impacte sur la vie et le confort des populations. Ne vous amusez donc pas avec la vie des gens en produisant de fausses expertises. Votre profession n'a pas besoin d'aventuriers ou de gens qui ont des problèmes avec l'argent. Prenez de la hauteur, l'expertise technique requiert des valeurs morales et spirituelles. C'est à la limite un sacerdoce. Faites bien votre travail avec responsabilité et sérieux. Ne vous laissez pas corrompre, soyez des hommes et femmes passionnés par leur métier et par la vérité. Des praticiens chevronnés qui ne trahiront pas leur serment ». Tout était dit dans ces propos tout comme dans le serment. Afin que nul n'en ignore, les impétrants savent donc à quoi s'en tenir si d'aventure ils s'écartaient du droit chemin.


Read also : Marché financier : de nouveaux intermédiaires en Afrique centrale

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category