Nécrologie: Paul Eric Kingue quitte la scène

Le maire de la commune de Njombe-Penja s’est éteint dans la nuit du 21 au 22 mars à Douala des suites d’une courte maladie

La nouvelle du décès de Paul Eric Kingue ce matin du 22 mars 2021, a fait l’effet d’une onde de choc dans la région du Littoral en général et dans l’arrondissement de Njombe-Penja en particulier. Quelques jours de maladie ont suffi pour arracher le maire de Njombe-Penja à la vie dans la nuit du 21 au 22 mars dans une formation sanitaire de Douala où il était sous soins intensifs. Beaucoup ont appris sa mort en même temps que sa maladie. Incrédules, les populations de sa commune sont sorties en masse hier matin et se sont rassemblées à son domicile. « Il était malade, mais ce n’était pas si grave que ça. Les gens ont de la peine à croire à son décès. Si je n’avais pas reçu plusieurs coups de fil m’annonçant la nouvelle, je n’y aurais pas cru non plus », témoigne un habitant. Une source proche de la famille indique qu’une évacuation sanitaire avait même été envisagée. Le président du Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau (Mpcn) laisse des traces indélébiles sur la scène politique camerounaise. Après la rupture de son alliance avec le Mrc, Paul Eric Kingue va poursuivre sa carrière politique avec son parti le Mpcn. En février 2020, il remporte les élections municipales dans la commune de Njombe-Penja. Une commune qu’il dirige pour la deuxième fois après un premier mandat sous les couleurs du Rdpc quelques années auparavant.

Read also : Médias : la crédibilité de l’information en question

Devenu maire, Paul Eric Kingue va s’engager dans les chantiers de développement de sa commune. « Il avait pour ambition de faire de Njombe-Penja une ville futuriste. Il a engagé de nombreux chantiers qu’il n’aura malheureusement pas la chance d’achever », témoigne un proche collaborateur. L’éclairage public et la réhabilitation de bornes fontaines font partie des derniers projets réalisés par ce maire qui a toujours bénéficié du soutien total de ses populations. L’une de ses dernières apparitions publiques remonte au début du mois de mars, lors de l’annonce de la fin du chantier d’éclairage public. Difficile d’oublier ses rapports tendus avec les multinationales installées dans sa commune à qui il faisait le reproche de ne pas contribuer suffisamment au développement de la localité. Les populations tout comme sa famille sont inconsolables et n’en reviennent pas. « Nous gardons de lui l’image de quelqu’un de très combatif, créatif, endurant et prêt à tout donner pour sa population », affirme Auguste Bitambo, ressortissant de Njombe-Penja. Sans crier gare, la grande faucheuse emporte Paul Eric Kingue à l’âge de 55 ans, mettant un terme aux nombreux combats qu’il a engagés.

Read also : Oil Transportation : New Quay Goes Operational

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category