Scrutin: Un vote dans le calme

Les chefs traditionnels ont exercé leur droit de vote hier, dimanche 04 avril, en toute tranquillité.

 


Read also : Derniers honneurs pour Pokossy-Doumbe

Il est 8h 30 ce dimanche 4 avril au Lycée classique de Dschang quand SM Gabriel Tsidie, du groupement Bamendou, fait son entrée au centre de vote pour exercer son droit de citoyen. Le monarque, mandataire et tête de l’une des deux listes en compétition, se dirige d’un pas vif, sous l’encadrement des agents d’Elecam, vers le bureau de vote C1 où il exerce son droit de citoyen. Le monarque se dit par la suite confiant quant à l’issue du scrutin, au vu de la campagne menée sur le terrain, auprès des 156 électeurs constituant le collège électoral. Il remercie également le chef de l’Etat pour avoir convoquer une nouvelle élection pour le collège du commandement traditionnel dans la Menoua.


Read also : Martin Aristide Okouda : la patrie reconnaissante

Son adversaire, SM Albert Gnintemzem, du groupement Fombap, lui, pénètre dans l’enceinte du Lycée classique de Dschang aux environs de 10h30. La démarche assurée, il se dirige vers le bureau de vote B1 et exerce lui aussi son droit de vote en toute sérénité. Le monarque se dit également convaincu de sa victoire à l’issue du scrutin, eu égard à la mobilisation constatée auprès de ses pairs lors de la campagne.  Bien avant ces candidats têtes de listes, plusieurs chefs traditionnels du département de la Menoua avaient déjà sacrifié à ce rituel citoyen et républicain dès l’ouverture des bureaux de vote à 8h. Le tout, sous les regards attentifs du gouverneur Augustine Awa Fonka, du président du Conseil régional Dr Jules Hilaire Focka Focka, du préfet de la Menoua, Godlive Mboke Ntua, de la vice-présidente du Conseil électoral d’Elecam, Appoline Abena Ekobena Amugu, et des forces de maintien de l’ordre.


Read also : Riposte contre le Covid-19 : tirs groupés

Les mesures barrières contre le coronavirus ont été observées tout au long du processus. La vice-présidente du Conseil électoral d’Elecam s’est réjouie du calme observé et de la paix qui a prévalu lors du déroulement du scrutin. Une joie partagée par le gouverneur Augustine Awa Fonka qui a apprécié la mobilisation, l’enthousiasme et la sérénité des chefs traditionnels au moment d’exercer leur droit de vote.


Read also : Activités de Médecins sans frontières : les voies d’une reprise

La liste conduite par SM Gabriel Tsidie avait comme colistiers le chef du groupement Fossong-Wentcheng, SM Placide Nguefack dans l’arrondissement de Dschang et le chef du village Fonguetafou (Sanzo), SM Benjamin Mfoko dans l’arrondissement de Santchou. L’autre liste conduite par SM Albert Gnintemzem comptait comme colistiers leurs Majestés Claude Anatole Momo du village Nziefeng dans l’arrondissement de Nkong-ni et Georges Eloumba Atabong du groupement Fontsam dans l’arrondissement de Santchou. En attendant la proclamation des résultats qui pourrait avoir lieu ce lundi, chaque camp reste persuadé de sa victoire.


Read also : Coopération judiciaire : le Cameroun et la France posent les fondations

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category