Conseil régional du Sud: Des ficelles pour monter le budget

Une session de formation se tient à cet effet depuis mardi à Ebolowa, sous l’égide des ministères en charge de l’Economie, des Finances et de la Décentralisation.

L’accélération de la mise en œuvre effective de la décentralisation va inéluctablement consacrer le développement local par les acteurs locaux. L’option de garantir la réussite du processus, chère au président de la République, est au centre d’un atelier d’imprégnation qui se tient depuis mardi, 6 avril 2021 à Ebolowa, à l’intention des personnels et les membres des exécutifs du Conseil régional du Sud, conduits par leur président, Emmanuel Mve Elemva. Il est question, de façon pratique, que tous les acteurs de la chaîne de budgétisation, de l’exécution et du suivi de l’exécution au sein du Conseil régional soient imprégnés des exigences liées au montage efficient des budgets et à leur bonne exécution, pour le mieux-être des populations.


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Cette exigence, garantie d’un développement local harmonieux, a été présentée aux participants par le gouverneur de la région du Sud. Félix Nguélé Nguélé a demandé aux responsables des Collectivités territoriales décentralisées et des services déconcentrés de s’approprier fermement les fondements et grands axes de la réforme, ainsi que de la méthodologie et le suivi d’exécution des ressources transférées, objets des deux exposés qui leur ont été présentés par les responsables de la délégation interministérielle venue du ministère de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du territoire (Minépat), du ministère des Finances (Minfi) et du ministère de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel).


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Il faut dire qu’avec la création du Minddevel en 2018, une vaste réforme en matière de finances publiques, dans l’optique d’une meilleure gestion des ressources transférées de l’Etat aux Collectivités territoriales décentralisées a été engagée. Ladite réforme, portant sur le mode de budgétisation, d’exécution et du suivi d’exécution des ressources d’investissements publics transférées aux CTD, fait donc l’objet des assises d’Ebolowa. Il vise, comme le soulignera le gouverneur Félix Nguélé Nguélé, à proposer le relèvement de la gestion des ressources transférées aux CTD ainsi que leur autonomie en matière d’identification et de sélection des projets à financer.


Read also : Good Governance: Cameroon Goes In For “Open Government”

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category