Nomination de Blaise Moussa : la gratitude de Bétaré-Oya

Une marche de soutien et de remerciement au chef de l’État organisée par les forces vives de cette localité de la région de l'Est, le dimanche 18 avril dernier.

Depuis la nomination de Blaise Moussa comme le tout premier président du conseil d'administration de la Sonamines, la région de l'Est et l'arrondissement de Bétaré-Oya sont en liesse. C'est dans ce contexte que les forces vives de cette localité ont organisé, le dimanche 18 avril dernier, une marche de soutien et de remerciement au chef de l’État, pour la désignation d'un fils de la localité à cette fonction. « Nous nous sommes mobilisés afin de remercier le chef de l’État pour la haute confiance qu'il vient de placer à l'un de nos fils de l’arrondissement de Bétaré-Oya, en faisant de lui le PCA de la nouvelle société (Sonamines, ndlr) qui va gérer le sous-sol du Cameroun », déclare Abo Kela, président de la section RDPC Lom-et-Djerem Nord I. Les militants du RDPC et les habitants, après quelques kilomètres de marche dans les artères de la ville, ont lu une motion de soutien au chef de l’État, à la place des fêtes.


Read also : Cameroon-Australia : High Commissioner Hands Accreditation Letters

« C’est une très grande journée pour nous. A la suite de la nomination de notre frère, notre fils, M. Blaise Moussa, au prestigieux de PCA de la Sonamines, la joie est immense. C'est pour cela que tous les fils et filles de Bétaré-Oya pour dire merci à S.E Paul Biya, pour cette marque de confiance placée en ce Monsieur. Pour une commune minière, vous pouvez comprendre notre joie. L'exploitation de cette mine qui était artisanale et semi mécanisée auparavant, aujourd'hui l’État prend les choses en mains pour le bien-être de notre pays », pense Nicolas Baba, maire de Bétaré-Oya. « La nomination de Moussa Blaise vient démontrer que la jeunesse, fer de lance de la Nation, est capable d'assumer les hautes fonctions de l’État. Merci au président de la République », ajoute Philémon Ndissara, élite de Bétaré-Oya.


Read also : Lutte contre l’insécurité : les armuriers rappelés à l’ordre

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category