Bâtiments administratifs, projets routiers : évolution satisfaisante des chantiers

Constat fait mardi dernier lors de la visite de contrôle sur différents sites du ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla.

La course à petits trots engagée par des élèves le long des six kilomètres de voirie urbaine aménagés dans la ville de Ntui, chef-lieu du département du Mbam-et-Kim, région du Centre a davantage égayé la délégation conduite par le ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics (Minmap). La joie indicible de ces enfants s’est mêlée à celle d’Ibrahim Talba Malla venu boucler par cette localité, mardi dernier, la visite de contrôle des chantiers exécutés, pour certains, dans le cadre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique. « Je suis très satisfait de ce que j’ai pu voir. La construction de la route Batchenga-Ntui est un projet terminé, nous n’attendons plus que les rapports des missions de contrôle afin de pouvoir procéder à la réception des différents ouvrages », a-t-il déclaré.


Read also : Autoroute Yaoundé-Douala : on prépare le raccordement à la Nationale n°3

Ce sentiment de satisfaction a habité le Minmap tout au long de la visite qui a eu pour point de départ l’immeuble siège l’Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques situé à proximité de la maison de la Radio à Yaoundé et dont le ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, Rose Mbah Acha Fomundam, occupe le poste de secrétaire général. Présente également sur le site, elle a pu se rendre compte, en compagnie de son collègue, que le taux d’exécution de la première phase des travaux de ce bâtiment composé de trois sous-sols et quatre étages affiche 98% de taux d’exécution pour 100% de délai consommé. L’une des contraintes principales étant en ce moment la contractualisation de la deuxième phase. 


Read also : Corridors routiers d’Afrique centrale : il y a du potentiel

L’autre escale d’Ibrahim Talba Malla a été l’immeuble siège de la Commission des Forêts d’Afrique centrale sis au quartier administratif de Yaoundé. A l’observation, le gros œuvre est terminé et les travaux de finition sont en cours. Le taux d’exécution des travaux indique 61,91% pour 103,84% de délai consommé. Ce bâtiment de sept niveaux s’étale sur une superficie de 3700 m2. La difficulté majeure qui freine l’évolution du chantier est le non payement des factures qui s’élèvent à plus d’un milliard, a-t-on appris.  


Read also : Electricité : des perspectives pour la Turquie

L’avant dernière escale de la visite de contrôle du Minmap s’est dérouléé à l’échangeur d’Obala, l’une des composantes des travaux de réhabilitation de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou. A ce jour, le taux d’exécution est estimé à 63%. Néanmoins, la non-libération des emprises et le déplacement des réseaux Camwater, Camtel, etc. continuent de freiner la célérité des travaux. Mais peut-être plus pour longtemps, car Ibrahim Talba Malla a promis de tout mettre en œuvre pour lever ces contraintes.


Read also : Agriculture centrale : voici le programme semencier

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category