Suivi à domicile : mode d’emploi

Nombreux sont les paramètres à ne pas négliger pour éviter les complications, lorsqu’on opte pour le traitement à la maison.

Titi Adèle est mère d’un enfant de neuf mois. Testée positive au Covid-19, elle a opté pour le suivi à domicile, avec l’accord des responsables de la structure sanitaire où elle a été testée. Sur place, elle a signé un engagement à respecter toutes les directives. Aussi, devrait-elle suivre le traitement prescrit par le médecin. « Je me suis engagée sur l’honneur à ne pas sortir de la maison durant la quarantaine. Je dois suivre mon traitement tout en me rassurant de ne pas être à l’origine d’une quelconque propagation de la maladie dans mon entourage », explique-t-elle. Comme elle, tous les patients qui optent pour un traitement à domicile sont soumis à cet engagement. Sauf que beaucoup ne le respectent pas. « Un patient qui a été testé positif avait suggéré le suivi à domicile. Il a signé les engagements devant moi, mais sauf qu’à ma grande surprise, deux jours après je l’ai croisé dans un supermarché », dénonce un médecin, qui condamne cette irresponsabilité de la part de certains patients. 


Read also : Conseil camerounais du croissant lunaire : en quête d’un meilleur service

Selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé, des soins a? domicile peuvent être envisagés pour un adulte ou un enfant chez qui le Covid-19 est confirmé ou suspecté lorsque sa prise en charge en milieu hospitalier est impossible ou présente des risques. Dans certains cas, si les moyens sont insuffisants pour satisfaire la demande en services de soins, notamment les lits d’hôpitaux qui sont saturés, certaines formations sanitaires suggèrent le suivi à domicile. « J’avais été suivi chez moi à la maison grâce aux agents avec qui je communiquais par téléphone et qui m’approvisionnaient en médicaments et me rendaient visite tous les jours », révèle Mani Atangana, ancienne malade du Covid-19. 


Read also : Fonction publique : plus de 1 500 emplois disponibles

Si le suivi à domicile fonctionne bien pour certains cas, le résultat n’est pas toujours bon avec tous les patients. « La prise en charge d’un cas Covid-19 nécessite plusieurs paramètres qui doivent être faits régulièrement. Il faut une prise régulière de température, la radiologie pour certains patients, et plusieurs autres examens supplémentaires doivent être faits de même. Par contre, lorsqu’on est confiné à la maison, beaucoup ne font pas tout cela, et c’est lorsque les cas se compliquent qu’ils courent d’urgence à l’hôpital », confie Dr Arsène Etoundi, médecin en service au Centre de prise en charge des patients Covid-19 annexe n°2 de l’Hôpital central de Yaoundé. 


Read also : BEPC : près de 220 000 candidats

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category