Assomption 2016: appel à l'espérance

C’est l’invitation de Mgr Jean Mbarga à l’endroit des fidèles t au cours d’une messe pontificale célébrée dimanche en la Basilique Marie-Reine-des- Apôtres de Mvolyé à Yaoundé.

Les fidèles catholiques ont élevé leurs voix à travers chants et prières vers le ciel pour accompagner la Vierge Marie, mère du Sauveur Jésus-Christ dimanche à la Basilique Marie-Reine- des-Apôtres de Mvolyé à Yaoundé. C’était à l’occasion de la solennité de l’Assomption de la mère de Dieu fait homme. « C’est un jour de joie parce que la Vierge Marie, n’est pas une maman comme les autres. Elle est un modèle d’humilité, de simplicité, de pardon et d’amour. Jésus-Christ avait toutes raisons de l’amener auprès de lui », indique Virginie Mballa, fidèle. Et Jean François Owono de rappeler : « A chaque fois que je demande son intercession auprès de son fils, pour une intention, elle m’a toujours exaucé. Ma relation avec la mère du Christ est un témoignage. C’est une femme de cœur ».
Au cours de cette célébration eucharistique, Mgr Jean Mbarga s’est inspiré du livre de l’Apocalypse, de la première lettre de St Paul apôtre aux Corinthiens et de l’évangile de Saint Luc pour montrer la place de choix qu’occupe cette femme dans la vie du chrétien. Elle-même l’avait d’ailleurs prédit dans le Magnificat : « Désormais tous les âges me diront bienheureuse ». Pour Mgr Jean Mbarga, l’archevêque métropolitain de Yaoundé, cette célébration nous rappelle que Marie mère de Jésus Christ a été élevée au ciel par son fils d’une façon spéciale avec son corps et son âme. « Cette humanité de Marie au ciel, c’est la fête de tous les hommes. Voilà pourquoi, nous avons beaucoup insisté sur la fête de Marie, mère de l’humanité. Surtout  en ce  moment où l’humanité traverse des crises importantes, il convenait de rappeler qu’il y a une grande espérance pour l’avenir. Que les moments douloureux actuels ne doivent pas décourager dans la construction de la rencontre de tous les hommes vers une fraternité universelle et Marie nous y accorde un grand soutien », a expliqué l’archevêque métropolitain. 
A cette occasion qui a coïncidé avec le 26e anniversaire de la pose de la première pierre de cette basilique, plusieurs enfants ont reçu le sacrement de confirmation. Et c’est par un appel à l’espérance que Mgr Jean Mbarga a achevé son homélie : « Nous ne devons pas considérer les troubles d’aujourd’hui : le terrorisme et les frustrations nombreuses comme des choses qui dureront éternellement. Le dragon sera vaincu et alors viendra une terre nouvelle. »

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie