Mode et entrepreneuriat : 12 créateurs dans le moule

En partenariat avec la GIZ/Procoton, le Centre dirigé par Yves Eya’a s’engage à former ces artistes et à leur donner des atouts pour professionnaliser leur travail.

12 créateurs novices ou expérimentés, porteurs d’un projet d’entreprise viable, désireux de perfectionner leurs compétences en gestion ainsi que de s’insérer dans un secteur formel. C’est le casting de la Master class baptisée Talents de créateurs 2021. Ce programme d’incubation aux métiers de la mode et de l’artisanat invitant ces jeunes à devenir de véritables entrepreneurs du design est porté par le Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC) dirigé par Yves Eya’a et le projet GIZ/Procoton, visant à augmenter la valeur ajoutée à partir du coton durable au Cameroun.  


Read also : Théâtre : la résidence Ngoti revit

Le 15 avril dernier, les 12 talents sélectionnés ont été dévoilés au cours de la cérémonie de lancement à la Villa des créateurs, sis au quartier Tsinga à Yaoundé, en présence d’invités de marque, parmi lesquels les ambassadeurs d’Allemagne et de France au Cameroun, Corinna Fricke et Christophe Guilhou, ainsi que la Sénatrice Aïcha Pierrette Hayatou, marraine du CCMC, et les directeurs des Instituts Goethe et français. D’emblée, le directeur du Centre des créateurs de mode du Cameroun a tenu à planter le décor de cette initiative. « Dans le contexte économique sanitaire difficile que nous traversons aujourd’hui, l’insertion des jeunes dans le milieu de la mode constitue un véritable défi. En offrant des formations comme celle-ci à ces jeunes, notre Centre mise sur leur autonomie afin qu’ils puissent prendre leur avenir en main, participer à la dynamique économique locale et trouver leur place dans la société », a rappelé Yves Eya’a. 


Read also : Fête de la musique : Bafoussam dans la danse

Avec le soutien de la GIZ/Procoton, l’objectif est de développer l’entrepreneuriat des créateurs afin qu’ils deviennent plus compétitifs. Pour Constantino Nguivoum, conseiller technique GIZ/Procoton, la structure qu’il représente est le partenaire rêvé pour cette Master class. « Lancé en 2019 et financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, notre projet intervient dans tous les maillons de la chaîne afin d’apporter des solutions durables au secteur du textile, de l’habillement et de l’artisanat », a précisé Constantino Nguivoum. Florence Oloumou, lauréate en 2014 du Forum des métiers de la mode et du design, directrice des ateliers de cette formation, révèle que le but est d’« amener ces stylistes qui ne maîtrisent pas la couture à s’améliorer. C’est pourquoi nous allons les suivre durant toute la préparation de leur collection. » A l’issue de huit mois de formation, une restitution sera faite en novembre 2021 au cours de la 12e édition du Forum des métiers de la mode et du design organisé par le CCMC.


Read also : Fête de la musique : hommage aux musiciens

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category