Vaccination à Yaoundé : les sites se multiplient

Mairies, sous-préfectures, sont entre autres lieux où le public peut désormais trouver les vaccins contre le Covid-19. Le Minsanté a fait le tour lundi dernier.

Les sites de vaccination contre le Covid-19 se sont multipliés à Yaoundé ces derniers jours. Sous-préfectures, mairies, districts de santé, entre autres. Les volontaires n’auront plus à trop chercher où se faire vacciner. Lundi 3 mai dernier, le ministre de la Santé publique, accompagné du gouverneur de la région du Centre, a effectué une descente dans quelques-uns de ces sites de vaccination, question d’apprécier l’évolution de la campagne en cours. Mais aussi, d’inciter les populations à y adhérer davantage. Ils ont tour à tour visité les locaux des opérations à la sous-préfecture de Yaoundé IV, la mairie d’Ekounou, l’hôpital de district d’Efoulan, celui de Biyem-Assi, de la mairie de Yaoundé VI et enfin le grand site du Palais polyvalent des sports de Yaoundé. Partout où ils sont passés, ils ont galvanisé les équipes médicales qui accueillent des volontaires. Sur l’ensemble des sites visités, il a été constaté un engouement progressif de la part des populations. A l’Hôpital de district de Biyem-Assi par exemple, en huit jours de campagne, environ 200 personnes ont déjà pris leurs premières doses. « Les gens s’intéressent au vaccin contre le Covid-19 au fur et à mesure que le temps passe », explique Solange N. infirmière, préposée à la vaccination.


Read also : 2021 GCE Exams : Marking Ongoing In Buea, Limbe

Pour prêcher par le bon exemple certains responsables du Minsanté ont profité de cette visite sur le terrain pour prendre leurs deuxièmes doses de vaccin.  « Je suis satisfait de savoir que tous les districts dans la région du Centre vaccinent déjà. L’engouement est là, parce chaque fois que nous nous sommes rendus dans un centre de santé, nous avons trouvé des gens qui attendent pour se faire vacciner », a expliqué le ministre Manaouda Malachie. 


Read also : Rentrée scolaire : on inscrit déjà dans le privé

Selon le rapport du Minsanté, environ 10 000 personnes sont déjà vaccinées dans la ville, soit plus de 5 500 personnes qui ont pris la dose Sinopharm et 3 500 qui ont pris Astrazeneca. Sur l’ensemble du territoire, on approche 30 000 vaccinées sur les deux semaines de campagne. « Je pense que les choses sont sur la bonne voie. Sous le leadership du président de la République, le gouvernement est en train d’acquérir de nouvelles doses pour que l’ensemble de la population soit vacciné », a assuré le Dr Manaouda Malachie. 


Read also : Ecoles normales d’instituteurs : réflexion sur la mise à jour des programmes

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category