Nécrologie : Pascal Mebe Abah a quitté la scène

Le célèbre journaliste à la retraite a rendu l’âme dimanche dernier à Yaoundé des suites de maladie.


Read also : Climat social à Hevecam : le nouveau DG veut communiquer

Il a pendant longtemps écrit certaines des plus belles pages du journal parlé de 13h au Poste national de la Crtv. Avec sa voix grave et pleine d’assurance, sa diction exemplaire Pascal Mebe Abah avait marqué les esprits par sa manière singulière de présenter ce journal mythique, jusqu’à son départ à la retraite en 2011. C’est ce présentateur de renom, ce journaliste talentueux, que la grande faucheuse a emporté dimanche dernier, à l’Hôpital de la Cité Verte à Yaoundé.


Read also : Procès en béatification : un Camerounais sur la route des Saints

Ses collègues l’ont vu à l’œuvre pour la dernière fois en septembre 2017. C’était à la faveur d’un programme spécial dénommé « La radio des icônes », organisé par la direction générale de l’office, dans le cadre de la Rentrée des programmes au Poste national. Ce jour-là beaucoup avaient réalisé que son talent n’avait pas pris une seule ride. Selon des anciens collègues de la Crtv où le regretté journaliste a passé toute sa carrière, « rigueur, professionnalisme, piété, humilité et discipline » étaient des valeurs qui caractérisaient Pascal Mebe Abah. Il n’aimait pas la pression. Pour cela, il entrait en studio au moins dix minutes avant le début du journal.


Read also : Frère Jean-Thierry Ebogo : une vie dédiée à Dieu

Depuis son décès, plusieurs de ses collègues lui rendent hommage. Jean François Ebode Tabi, journaliste à la radio nationale a indiqué : « Je salue le talentueux journaliste que tu as été.... Tu m'as appris la diction et la bonne tenue à l'antenne. Écoutes l'écho de mes pleurs et de mes sanglots... Je salue le bon choriste que tu as été. La chorale latine de la Basilique Marie-Reine Des Apôtres de Mvolye, perd en toi, une de ses meilleures cordes vocales. Présentateur vedette du 13h, ta voix cathodique va manquer aux auditeurs du Poste national de la Crtv. Vas-y, maître Pascal, dans le Saint tabernacle, où t'attend le Christ.»


Read also : Fonction publique et Réforme administrative : les premiers secours arrivent

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category