Cameroun-Sénégal : la commission mixte en préparation

Le sujet était en discussion hier en fin de matinée, entre le ministre Lejeune Mbella Mbella et l’ambassadeur sénégalais, Khare Diouf .

Le Cameroun et Sénégal préparent la cinquième édition de la grande Commission mixte qui se tiendra en juillet prochain à Yaoundé. L’audience que le ministre des Relations extérieures (Minrex) a accordée hier, 5 mai 2021 à l’ambassadeur de ce pays, était en grande partie consacrée aux préparatifs de cet évènement. Pendant près de trois quart d’heure, les deux personnalités ont échangé sur la nature et la qualité d’ingrédients pouvant participer à la réussite totale de cette rencontre. Cet échange leur a également permis de faire le tour de la coopération séculaire qui existe entre Dakar et Yaoundé, une coopération bilatérale qui date depuis 1962. « Nous avons examiné les principaux axes de la coopération, compte tenu du fait que nous préparons la cinquième édition de la grande Commission mixte entre nos deux pays, laquelle devra se tenir au mois de juillet », a confié le diplomate sénégalais au sortir de l’audience.


Read also : Extrême-Nord : 2,7 milliards pour le Conseil régional

La commission mixte camerouno-sénégalaise est un cadre de concertation au sein duquel les experts des deux pays évoquent des questions de coopération liées à plusieurs domaines. Notamment, le tourisme et la circulation des personnes ; les finances, l’agriculture, la gestion des eaux et forêts, l’élevage et la pêche ; l’éducation et la formation professionnelle, entre autres. Dakar, la capitale sénégalaise qui avait abrité la dernière rencontre en juin 2010. 


Read also : Affordable Housing : Africa Seeks Practical Solutions

Au cours de cette entrevue, l’ambassadeur Khare Diouf, a aussi remis au Minrex, un mémorandum préparé par le gouvernement sénégalais. D’après le diplomate sénégalais, ce document » venait éclairer les zones d’ombre et lever les équivoques sur les « événements survenus au Sénégal en mars dernier. » 


Read also : Shelter Afrique : quatre décennies d’investissement dans le logement

Pour mémoire, au début du mois de mars 2021, le Sénégal avait face à des manifestations d'ampleur, en réaction à l'arrestation de l'opposant politique, Ousmane Sonko, ayant occupé le troisième rang à l’élection présidentielle de 2019.


Read also : Lutte contre le VIH/Sida : les jeunes filles en première ligne

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category