Assainissement : Douala V fait sa mue

Aménagement et entretien des espaces verts, rafraichissement de la peinture sur les voies au menu des travaux engagés depuis peu par l’exécutif communal.

Ambiance de travail ce 5 mai au lieu-dit « Gabon Bar », du quartier Logpom (Douala V). Sur le terre-plein, une tractopelle est à la manœuvre, remuant de la terre. « Nous préparons le sol pour aménager un espace vert ici », confie Pierre Désiré Wanpyawo, ingénieur paysagiste à la commune de Douala V. Quelques mètres plus loin, une équipe s’affaire à peindre les abords de la route en rouge et blanc. A quelques pas, un des agents du service technique procède à l’élagage de branches d’arbres…


Read also : Génie militaire : 14 démineurs en fin de stage

Même tableau vers la station Total de Logpom, où des employés creusent des trous et plantent des arbres ornementaux, tandis que certains de leurs collègues rafraîchissent les abords de la route avec de la peinture. Toute cette activité se déroule sous la supervision du deuxième adjoint au maire de Douala V, Jacob Kiari, qui va lui-même planter quelques arbres, question de prêcher par l’exemple.


Read also : Gestion déchets plastiques : Douala III, future cité écologique

« Nous sommes sur un programme depuis pratiquement trois mois. Il faut reconnaître que le maire Richard Mfeungwang, dès sa prise de fonction, s’est engagé à changer radicalement le visage, le paysage de Douala V. Notre leitmotiv c’est donc de transformer la ville », a indiqué Jacob Kiari. Et sur le terrain, les transformations sont visibles.


Read also : Journée de l’Enfant africain : des attentions pour 10 orphelinats

L’axe Pk 14/Rhône-Poulenc est au centre des attentions de l’exécutif communal. La grande avenue allant de Pk 14 à Logpom a été totalement transformée grâce aux couches de peinture faite sur les abords. La peinture des clôtures de certains édifices publics a également été rafraichie. C’est le cas de celle de l’école publique de Logpom, ou encore celle du commissariat central n°4.


Read also : Jérôme Minlend est mort

« Nous remercions la mairie pour ces travaux d’embellissement de notre quartier. Il nous revient à nous, les populations, de ne pas salir », affirme Paulin W., habitant de Logpom. Sur le plan de l’embellissement, l’exécutif communal de Douala V peut se targuer d’avoir déjà un bilan concret. Le rond-point Petit pays, le rond-point Maetur, le parc sis devant la mission catholique du marché Bonamoussadi, ou alors le terre-plein de la route du Génie militaire en sont des illustrations éloquentes.


Read also : Edéa : 1,1 milliard F pour l’Hôtel de ville

« A cette allure, je pense que Douala V va devenir l’une des plus belles communes du pays, parce que pour le moment en termes d’espaces verts, nous sommes premiers dans le Wouri. Je suis fière d’habiter ici », soutient Cathy, jeune étudiante. Fort des résultats obtenus jusqu’ici, Richard Mfeungwang et son équipe ne comptent pas s’arrêter là. Les populations attendent la suite…


Read also : Ecole de faune de Garoua : du matériel de camping pour les étudiants

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category