Lutte contre le coronavirus : la situation se stabilise à nouveau

L’annonce a été faite mercredi dernier lors del’administrationde la deuxième dose de vaccin auPremier ministre,chef du gouvernement et auxmembres de son équipe.

« Depuis environ deux à trois semaines, la situation épidémiologique est stable. Nous sommes en train de redescendre parce que nous avons une baisse des contaminationset une chute du taux de mortalité. Cela se fait progressivement ». Ainsis’exprimait le ministre de la Santé publique, mercredi dernier à l’auditoriumdes Services du Premier ministre. Malachie Manaouda faisait le point de la situation épidémiologique sur la lutte contre la pandémie du coronavirus.C’était à l’issue de la séance d’administration de la deuxième dose de vaccin au Premier ministre, chef du gouvernement. Pour la circonstance, Joseph Dion Ngute était accompagnéd’une belle brochette de membres deson équipe, venus pour les mêmes raisons, alors que certains se faisaient administrer leurs premières doses de vaccin.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

Aucune déclaration officielle du chef du gouvernement lors de cette cérémonie brève. Revenant sur la lutte contre la pandémie, le ministrede la Santé publique a tenu à illustrer ses propos par la situation du sous-centre de traitement situé à l’ancien supermarché Orca au quartier Mvog-Mbi : «A titre d’illustration, à Orca aujourd’hui, nous avons moins de 30 personnes. Nous étions montés assez haut dans ce centre avec des chiffresqui avoisinaient les 300 personnes ».Toutefois, Malachie Manaouda s’est voulu prudent : « Mais nous ne devons pas perdre de vue que c’est une guerre qui doit s’inscrire dans la durée.Nous devons continuer à respecter les mesures barrières, nous devons continuer à porter les masques, y compris ceux qui sont vaccinés».

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Sur le processus de vaccination proprement dit, le ministre de la Santé publique a fait savoir que depuis la réception des premières doses de vaccinpar le Premier ministre, chef du gouvernement, des dispositions ont étéprises pour l’alimentation des différents sites de vaccination sur le territoire national. « A ce jour, sur les 243 centres de vaccination, l’on procède à la vaccination effective des populations », même s’il a déploré que cen’est pas encore la vitesse de croisièredans tous ceux-ci. Mercredi dernier, ce sont environ 45 000 personnes qui avaient déjà été vaccinées, a souligné le ministre de la Santé publique. Dans ces chiffres, il faut compter à peu près 51% des personnels de santé. Il reste donc, de son avis, à revoir la stratégie de communication pour expliquer le bien-fondé de la vaccination aux populations camerounaises. Malachie Manaouda a révélé que des groupes particuliers font des demandes de vaccination. Il s’agit notamment deséléments des forces de défense et de sécurité et des personnes âgées de moins de 50 ans. Des demandes actuellement à l’étude au niveau du gouvernement.

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category