Nécrologie : Marinette Ngo Yetna n’est plus

Le député de la Sanaga-Maritime a rendu l’âme ce lundi 24 mai à Douala, des suites de maladie, à 52 ans.

Mariane Simon-Ekane, femme politique basée à Douala, n’en revient pas. Et sur sa page Facebook hier matin, elle s’exclame : « Marinette, faut pas embêter les gens, hein ?! C’est pas toi qui riais encore hier après-midi ? ». C’est que, comme beaucoup, Mariane Simon-Ekane est sous le choc, tant la nouvelle est tombée de manière brutale. La nouvelle, c’est celle du décès de Marinette Ngo Yetna, épouse Mbeleg, élue à l’Assemblée nationale à l’issue du scrutin du 9 février 2020, décès survenu très tôt ce lundi 24 mai à Douala. La parlementaire a été emportée par la maladie.
« Elle est morte vers 1h du matin. Elle était internée dans une clinique », confie Bernard Bonga, communicateur et proche de la défunte. La même source ajoute que l’élue s’était sentie mal après la tenue du forum de promotion de l’entreprenariat, dont elle avait lancé la première édition le 15 avril dernier à Edéa. « On a voulu qu’elle se repose juste après. Elle était sous soins », ajoute Bernard Bonga.
Depuis hier, les réactions suite à la disparition de la parlementaire affluent, dans les médias cybernétiques comme sur les réseaux sociaux. Militante du Rdpc, Marinette Ngo Yetna en était la présidente de la section Sanaga-Maritime centre, après avoir occupé également des responsabilités au sein de la branche féminine du mouvement politique, ainsi que dans l’organisation des jeunes (membre du Bureau national de l’Ojrdpc).
On retiendra également d’elle la femme d’affaires dynamique, l’opératrice économique évoluant notamment dans le secteur de l’hôtellerie, en plus de l’acteur social souhaitant l’épanouissement et la promotion de la jeunesse. Marinette Ngo Yetna, qui rend l’âme dans sa 52e année, laisse un veuf et trois enfants.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category