Les marchés approvisionnés pour les fêtes

Boutiques de luxe, restaurants, hôtels et autres lieux de divertissement préparent aussi des offres spéciales.

Les familles et les structures de divertissement mettent les petits plats dans les grands. Julia Lengue n’attend que le jour J. Aînée d’une grande famille, elle offre le réveillon à la fratrie. Rencontrée sur le site de l’opération «La quinzaine de Noël», à l’esplanade du ministère du Commerce, elle dit être venue terminer ses achats. « J’ai pris du poisson d’eau douce pour le «Ndomba». Les produits de la pisciculture locale constituent la spécificité de cette édition de « La quinzaine de Noël ». Les femmes les achètent comme des petits pains. Ce marché ponctuel, créé par le ministère du Commerce est bondé. Les consommateurs ont tendance à tout s’offrir, grâce à des prix concurrentiels et la justesse du kilogramme. « La viande de boeuf et celle du porc vendues ici sont issues des meilleures fermes du pays. Les prix ont baissé de 200 à 300 F par kilogramme. L’implication de plusieurs opérateurs garantit les meilleurs prix pour permettre aux ménagères d’organiser leurs fêtes familiales », confie Valentin Bihina, directeur du commerce intérieur au Mincommerce. Ce marché, comme les autres, est achalandé. Les points de vente de vin et des produits vivriers sont les plus sollicités. Pour les vêtements d’adultes, robes, ensembles tailleurs, costumes, chaussures et sacs-à main sont demandés pour les fêtes de mariage programmées ce weekend de la Saint Sylvestre.

Les hôtels, restaurants et autres snacks ne sont pas en reste dans cette frénésie. A Luxxor hôtel de Yaoundé, les responsables promettent aussi d’offrir un nouvel An de rêve à leurs clients. « Notre bar panoramique a été réaménagé pour lui donner une allure féérique, digne de la nuit de la Saint Sylvestre. Ce bar est situé au septième étage de l’hôtel, il est à ciel ouvert. A partir de là, on a une vue sur la ville à 360° », confie Etienne Richard Nguetsa, un des responsables. Le bar a été revêtu d’effets spéciaux pour créer l’impression pour ceux qui y passeront la fête, de "planer comme dans un avion". Les chambres, très sollicitées aussi en ce moment, ont été également réaménagées et « leurs salles d’eau équipées de cabines massantes, à toutes fins utiles », précise le promoteur.

Au restaurant Maéva, des spectacles sont annoncés. Le célèbre bassiste André Manga s’y produira. Au restaurant Istanbul, on annonce des menus spéciaux. On retrouvera des menus spéciaux aussi dans la majorité des familles, même les plus modestes. Parce que la fête de Nouvel An n’est pas ordinaire.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie