Conseil régional du Littoral: 3 milliards sur la table

C’est le montant du projet de budget soumis à l’approbation et au vote des conseillers régionaux au cours de la première session ordinaire ouverte hier à Douala.

A l’instar des autres conseils régionaux du Cameroun, celui du Littoral a bénéficié d’une dotation de 3 milliards de F de l’Etat au titre de subvention de démarrage des activités. L’unique recette du Conseil régional devrait ainsi permettre à l’institution d’amorcer la matérialisation du processus de développement dont il a désormais la charge.
A l’ouverture des travaux hier, 31 mai, le président du Conseil régional, Polycarpe Banlog, a rappelé les défis qui attendent le Conseil régional. Notamment la recherche rapide de ressources propres pour le fonctionnement et le développement de la région ; le développement harmonieux et équilibré des quatre départements du Littoral ; permettre à la région du Littoral de continuer à bénéficier de ses nombreux atouts afin qu’elle maintienne sa position de pôle économique du Cameroun et de la sous-région.
Pendant les trois jours que vont durer les travaux, les conseillers régionaux, membres des différentes commissions, vont également réfléchir sur des questions d’intérêt permettant de jeter les bases d’un fonctionnement optimal du Conseil régional.
Le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a pour sa part rappelé l’esprit dans lequel doit s’inscrire la vision stratégique de développement de la région. A savoir, la promotion d’un développement local inclusif et durable tel que voulu par le président de la République. « Ces travaux nous érigent en belle posture historique de Conseil régional pionnier qui aura doté la région du Littoral de son tout premier budget », a affirmé Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Il a félicité le président du Conseil régional pour l’ensemble du travail accompli malgré l’absence d’un ensemble de prérequis pour l’élaboration du projet de budget.
Face à la presse, Limam Mohamed, conseiller régional du Littoral, a déclaré être conscient de l’ampleur de la tâche qui est la leur en tant que pionniers. Pour lui, les priorités en matière de développement de la région sont : l’électricité, les routes et l’eau potable. En marge de la session du conseil, le nouveau secrétaire général du Conseil régional, Anthony Nnoke Ngwese, et le receveur régional, Crépin Renaud Nzoab, ont été installés dans leurs fonctions respectives.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category