Yaoundé VI-Erstein : une bibliothèque construite

Plusieurs projets ont pris forme dans la commune camerounaise grâce à la coopération avec une ville française.

La Commune d’arrondissement de Yaoundé VI goûte aux fruits de la coopération décentralisée depuis des années. La coopération avec la ville d’Erstein, située dans la région Grand Est, en France, fait par exemple voir des retombées palpables côté camerounais. Pour ce faire, Erstein s’est appuyée sur une structure française dénommée Grand Est Solidarités et Coopérations pour le Développement (Gescod), anciennement connue sous l’appellation d’Institut régional de coopération décentralisée (Ircod). Gescod a notamment contribué à la mise sur pied d’une bibliothèque municipale à Yaoundé VI. L’infrastructure a été équipée en livres et documents divers. Et pour son fonctionnement optimal, un bibliothécaire a subi une formation à Strasbourg, en France. 
Yaoundé VI a également pu compter sur son partenaire français pour l’amélioration du cadre de vie des populations. Ainsi, des aménagements divers ont été effectués dans le quartier Nkolbikok, notamment ceux des pistes piétonnes bétonnées. Par ailleurs, des bornes fontaines et des forages ont été construites dans plusieurs quartiers. Un cabinet dentaire a également été entièrement équipé en matériel médical. Dans ce cadre, les deux partenaires ont sollicité l’intervention de l’organisation non-gouvernementale dénommée Les Pharmaciens humanitaires. 
Comme l’explique Jean Jules Nkengne Sitchiewock, chef de la cellule Développement local et Coopération décentralisée à la mairie de Yaoundé VI, quelques municipalités étrangères ayant eu vent de l’expérience d’Erstein au Cameroun ont montré de l’intérêt pour divers projets. C’est le cas de Loos-en-Gohelle, commune située dans la région Hauts-de-France. Celle-ci partage son expérience en matière de développement durable. Loos-en-Gohelle se propose par ailleurs d’appuyer Yaoundé VI dans la gestion de sa fiscalité locale. Une application dédiée au suivi des contribuables est également en cours de développement, dans ce sens. Un outil qui doit permettre à la Commune d’arrondissement de Yaoundé VI de sécuriser ses recettes fiscales. Des rencontres entre les deux municipalités sont, du reste, prévues pour le mois d’octobre prochain. 
A ce jour, certains projets sont en cours d’élaboration ou de réalisation avec des partenaires tels que le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat). D’autres nécessitent des financements. Afin de poursuivre dans sa lancée, le maire Jacques Yoki Onana multiplie les contacts avec des maires d’autres communes. L’objectif est de nouer de nouveaux jumelages pour accélérer le développement local de Yaoundé VI.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category