Impact du Covid-19 sur le monde culturel : les députés préoccupés

La résilience des artistes face au Covid-19 est au cœur de cette rencontre inédite de deux jours ouverte hier à Yaoundé, entre les députés et ce département ministériel.

Les députés, intéressés par l’avenir du sous-secteur Arts et Culture en cette période de crise sanitaire, ont sollicité deux jours d’imprégnation dans le sous-secteur Arts et Culture. La résilience des artistes est au centre des « Journées d’échanges » avec la Commission des Affaires culturelles, sociales et familiales de l’Assemblée nationale du Cameroun, lancées ce jour au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, au Musée national à Yaoundé, en présence de l’Honorable Aissa Hamadi Douvaouissa, présidente de ladite Commission. L’événement qui court jusqu’à ce vendredi, 4 juin, a pour thème : « Suivi de la contribution des Arts et de la Culture dans le développement économique et social du Cameroun : la résilience du sous-secteur avant, pendant et après la pandémie Covid-19. » 
Les honorables députés auront, à travers des panels de discussions et des expositions, la possibilité d’appréhender concrètement l’impact de ces programmes sur le développement économique et social des populations. Par la même occasion, ils apprécieront le sens de créativité, d’endurance, de courage dans les efforts de développement de la résilience artistique et culturelle au Cameroun. D’après le ministre, il sera question pour les 25 pôles artistiques et culturels de démontrer aux membres de cette Commission le sens de la combativité, du professionnalisme et de l’originalité des productions que développent les artistes pour vaincre l’inertie et le découragement. Dans un entretien avec CT, le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, revient sur les grandes lignes et les enjeux de cet événement.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category