Assistance humanitaire : des réfugiés centrafricains aux petits soins à Kentzou

Le ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul leur a remis d’importants dons du président de la République vendredi dernier.

Ambiance peu ordinaire vendredi dernier à l’esplanade de la commune de Kentzou dans le département de la Kadey, région de l’Est. Le chef-lieu de l’arrondissement de la Bombé (du nom du cours d’eau qui sépare le Cameroun de la République centrafricaine à quelques centaines de mètres de là), accueillait une importante délégation humanitaire dépêchée par le président de la République, et conduite sur les lieux par le ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul. Kentzou se veut un concentré du Cameroun en miniature. Ici, ce sont pratiquement toutes les ethnies du pays qui se retrouvent. Il faut y ajouter de nombreux étrangers qui bénéficient de l’hospitalité légendaire camerounaise. Parmi eux, de nombreux réfugiés, centrafricains pour la plupart. Avec la particularité qu’ils sont du reste plus nombreux que les nationaux qui vivent ici. On dénombre en effet près de 33 000 réfugiés contre 28 000 Camerounais. Pourtant, et de l’avis des personnalités ayant pris la parole au cours de cette cérémonie fort chaleureuse, toutes ont reconnu la parfaite harmonie qui règne entre les différentes communautés représentées ici. Le maire de Kentzou, Donatien Barka s’est par ailleurs félicité de la parfaite intégration de ces réfugiés qui participent activement à la vie économique et sociale de la localité.
Ce sont ces familles de réfugiés, 350 environ, représentant plus d’un millier de personnes et 50 familles d’accueil qui étaient à l’honneur au cours de la remise du don spécial du président de la République. Comme la veille à Garoua-Boulaï, des denrées alimentaires, du matériel de couchage, des kits sanitaires et des appuis financiers leur ont été remis par l’émissaire du chef de l’Etat. Un geste très apprécié par les bénéficiaires qui, par la voix de leur représentant, Mohamed S. Limane, ont prié le ministre de l’Administration territoriale d’être leur interlocuteur auprès du président Paul Biya en lui transmettant leur gratitude, non seulement pour l’important geste du jour, mais aussi pour l’accueil et toutes les attentions dont ils sont l’objet de la part des Camerounais. Pour l’adjoint au représentant-pays du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), César Mbav Tshilombo, le don du président de la République est la traduction dans les faits de son engagement lors du Sommet des dirigeants mondiaux sur les réfugiés en 2016, en marge de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU. « Le Cameroun est le seul pays d’Afrique centrale qui reconnaît les mêmes droits aux réfugiés qu’à ses nationaux. En cela, le président Paul Biya est un homme de parole », a-t-il relevé. Assistaient également à la cérémonie, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke, élite du département de la Kadey et le gouverneur de la région de l’Est, Grégoire Mvongo.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category