Campagne agricole 2021 : des appuis pour 31 organisations paysannes

Engrais, produits phytosanitaires et petit matériel agricole remis ce 14 juin aux producteurs du Littoral.

C’est avec soulagement qu’André Bosco Kack, producteur de cultures maraîchères à Nyanon (Sanaga-Maritime) a reçu le matériel octroyé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) ce 14 juin à Douala. Ce matériel, véritable manne, sera d’un grand apport dans le développement de sa production. « J’évolue en zone de savane. Ces pesticides que j’ai reçus vont m’aider à chasser les criquets. Je produits tomate, pastèque, piment etc. », affirme-t-il.
Pour Herna Ndongo, présidente du Gic « Union des producteurs de palmier à huile » à Edéa, l’appui arrive à point nommé. « Nous remercions le gouvernement. Avoir des sacs d’engrais en ce moment n’est pas donné. Surtout que nous avons déjà fait la mise en place de notre pépinière », relève-t-elle. Au total, 31 organisations paysannes réparties dans les quatre départements du Littoral ont reçu le don du Minader.
Le délégué régional du Minader pour le Littoral, Jean Claude Konde, a précisé que le don s’inscrit dans le cadre du lancement de la traditionnelle campagne agricole. Activité qui n’a pas pu être organisée cette année du fait du Covid-19. Le matériel distribué cible une large gamme de spéculations. Notamment les cultures vivrières et maraîchères, le cacao et le café. « Le matériel distribué met un accent sur les cultures vivrières. Nous devons éviter une crise alimentaire à la suite de la crise sanitaire que nous connaissons. Certains de nos secteurs d’activités ont été sérieusement impactés par le Covid-19. C’est le cas des cultures maraîchères », a souligné Jean Claude Konde.
La sélection des organisations bénéficiaires a été faite sur le terrain par les chefs de postes agricoles, les délégations d’arrondissement et départementales du Minader. Objectif : s’assurer que les bénéficiaires sont effectivement des producteurs de différentes spéculations. Ce don arrive en appui aux autres donations faites en début d’année. En mars, 330 tonnes d’engrais avaient été distribuées aux producteurs de cacao et de café du Littoral en général, et des départements du Moungo et du Nkam en particulier. Occasion pour le régional du Minader d’annoncer aux producteurs que les futurs appuis de première, seconde et troisième génération ne seront plus gratuits. Les producteurs devront débourser une somme symbolique.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category