Retour de Laurent Gbagbo : c’est le jour-J

L’ancien président est attendu cet après-midi à Abidjan.

L’avion en provenance de Bruxelles et, transportant l’ex-pensionnaire de la Cour pénale internationale (CPI) va atterrir à Abidjan ce jeudi à 15h45. En termes d’accueil, tout est dessiné comme sur du papier à musique. Ce sera l’apothéose d’une organisation préparée depuis des mois où aucun grand parti politique en Côte d’Ivoire ne s’est mis à l’écart, tellement l’homme de 76 ans demeure populaire dans un pays où on n’a plus aperçu son ombre depuis 2011. Laurent Gbagbo revient avec la joie d’un ex-prisonnier entièrement blanchi de l’accusation de crimes contre l’humanité qui pesaient contre lui. 


Read also : Mali : Political Class Eager To Accompany Transition

Dans son village natal, Mama (dans le Centre-Est), c’est déjà la fête depuis dimanche dernier. Des pancartes sont partout, traduisant une légitime allégresse autour du retour au pays natal d’un fils qui est resté longtemps loin des yeux, mais près du cœur. A Abidjan, un homme a accroché sur son scooter une affiche où on peut lire : « Digne fils d’Afrique, honneur et gloire à vous. Gbagbo arrive ! ». L’absence l’ex-président de la République, n’a visiblement pas érodé sa popularité. Le feu vert pour ce retour a été donné par le président Alassane Dramane Ouattara, au nom de la réconciliation nationale. Pour cela, Laurent Gbagbo sera reçu avec les honneurs dus à son rang. Sur instruction du chef de l’Etat, il sera dirigé, dès sa descente d’avion, vers le pavillon présidentiel de l’aéroport. D’autres avantages attachés à son statut d’ex-président de la République lui seront accordés. Un message fort, salué dans le camp du Fpi.


Read also : Tunisia : Ennahdha Calls For Peace

Laurent Gbagbo trouvera le FPI divisé avec une aile dirigée par Pascal Affi N’Guessan, son ex-Premier ministre, resté assez discret dans l’organisation de son retour et le Fpi-Gor, la branche la plus loyale, encadrée par Assoa Adou. Acquitté à la Haye, Laurent Gbagbo n’est pourtant pas sorti des ennuis judiciaires. Il est toujours dans le collimateur de la justice de son pays dans l’affaire de la BCEAO où il a été condamné. Le président Ouattara qui œuvre actuellement à fond pour la paix, n’évoque pas le sujet. On caresse même le rêve d’une amnistie. 


Read also : Ivory Coast : President Ouattara, Gbagbo Talk Peace

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category