Développement des PME camerounaises : l’expérience turque en appoint

En visite le 15 juin dernier à la Pépinière nationale pilote d’entreprises d’Edéa, l’ambassadeur Volkan Isikçi et le ministre Achille Bassilekin III ont convenu d’intensifier leur coopération.

C’est une évidence. La survie des Petites et moyennes entreprises camerounaises demeure un sujet préoccupant, alors même qu’elles constituent 90% de l’économie. Dans le souci de renforcer leur pérennité et partant leur développement, le ministre Achille Bassilekin III travaille avec l’ambassadeur de Turquie au Cameroun, Volkan Isikçi. Il est ainsi envisagé la mise en place d’une plateforme de partage d’information et d’innovations entre le réseau des incubateurs camerounais et celui de la Turquie, tout comme une assistance technique visant à rendre les PME locales plus résilientes et performantes. C’est ce qui justifie la visite effectuée le 15 juin dernier à la Pépinière nationale pilote d’entreprises (PNPE) d’Edéa, par les deux personnalités. Objectif, toucher du doigt le cadre infrastructurel et technique de cette structure afin de renforcer cet incubateur. 


Read also : Mandara Plateau Transboundary Project: Stakeholders Fine-tune Implementation Details

Achille Bassilekin III et son hôte ayant pris connaissance des réalités de cette pépinière, ont convenu d’approfondir les échanges entre des structures similaires en Turquie qui accompagnent des PME en phase de démarrage. Les deux hommes ont ainsi jeté les bases d’un partenariat avec la Turquie, afin de permettre à la PNPE d’être une structure de référence au Cameroun et en Afrique centrale. « Qu’elle puisse bénéficier du savoir-faire en matière d’encadrement des PME de la Turquie mais également des équipements qui seront rendus disponibles, afin de renforcer l’encadrement des jeunes porteurs au sein de la pépinière », a conclu le ministre.


Read also : Electricity, Water Distribution: Local Small, Medium-size Enterprises Insist On Greater Role

La coopération se voit ainsi intensifiée et concrétisée via des programmes de partage d’expérience et des travaux relatifs au transfert de matériel et d’équipements en ce qui concerne le développement des PME. « Nous nous sommes mis d’accord pour intensifier nos relations, organiser des visites mutuelles des institutions concernées pour qu’elles voient les domaines et les possibilités dans lesquelles nous pourrions avancer dans notre coopération », a déclaré l’ambassadeur. 


Read also : FMI : le dossier Cameroun sur la table

La PNPE d’Edéa est une structure publique opérationnelle d’accueil, de formation et d’accompagnement des porteurs de projets, de création d’entreprises et d’assistance aux entreprises. 


Read also : Hydrocarbures : en pleine effervescence

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category