Transport aérien au Cameroun : le trafic en baisse

Avec la pandémie du Covid-19, le nombre de passagers directs transportés, est passé de plus de 1,5 million à moins de 600 000 en 2020.

Au cours de l’année 2020, l’économie mondiale a été marquée par une croissance modérée aussi bien dans les pays émergents que dans les pays développés. Le transport aérien a été particulièrement impacté par cette situation avec la fermeture des frontières. Au Cameroun, la conséquence directe est une baisse du volume des passagers en 2020, de l’ordre de 61,8% par rapport à 2019. Le nombre de passagers directs transportés par voie aérienne est passé de 1 512 735 en 2019 à 577 881 en 2020. De même, le trafic de mouvements d’aéronefs a connu une baisse de l’ordre de 49,6%, passant de 39 580 mouvements en 2019 à 19 966 mouvements en 2020. Ces informations sont contenues dans le bulletin statistique de l’Autorité aéronautique civile (CCAA) du mois de juin 2021. Il y est aussi indiqué que le trafic aérien de fret et le tonnage transporté durant l’année 2020 a enregistré une régression de 22,2%, en comparaison à 2019. Ce taux est passé de 24 350 tonnes en 2019 à 18 956 tonnes en 2020. 


Read also : Ciment, fer à béton et tôles : comment stopper la flambée

Ce document 2020 précise tout de même que malgré les effets des crises (situation sanitaire, persistance des crises sécuritaires dans l’Extrême-Nord et troubles sociaux politiques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest), sur l’économie nationale, le transport aérien commercial a connu une évolution positive de l’ordre de 3,4% en moyenne par an de 2015 à 2019. Toutefois, entre 2018-2019 a enregistré une baisse de l’ordre de -2,1% induite par un taux de régression de 12% sur les passagers domestiques alors que l’évolution du nombre de vols reste positive et évolue, de l’ordre de 17,7%. L’on parle aussi d’un trafic plus ou moins stable des passagers sur le réseau international et une baisse modérée du trafic dans l’ensemble des réseaux. Entre 2016-2019, le nombre de passagers est passé de 1 374 179 à 1 870 731, répartis entre 1 114 637 passagers pour les lignes internationales, 398 098 passagers pour les lignes domestiques et 357 996 passagers en transit, soit une évolution moyenne annuelle de 11,4%.


Read also : Filière porcine : sous haute surveillance !

Pour ce qui est des mouvements d’aéronefs, 39 580 ont été enregistrés dans les aéroports camerounais, soit une moyenne de 108 mouvements journaliers, et une moyenne horaire de cinq vols d’avions par heure. Le développement des infrastructures et équipements aéroportuaires, l’amélioration des mesures de sûreté et de sécurité de l’aviation civile ainsi que de la signature et la mise en exploitation de nombreux accords aériens, ont amélioré le flux de passagers sur le réseau international et national.


Read also : Crédits aux entreprises publiques et privées : l’Etat donne sa garantie aux banques

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category