Transport aérien au Cameroun : le trafic en baisse

Avec la pandémie du Covid-19, le nombre de passagers directs transportés, est passé de plus de 1,5 million à moins de 600 000 en 2020.

Au cours de l’année 2020, l’économie mondiale a été marquée par une croissance modérée aussi bien dans les pays émergents que dans les pays développés. Le transport aérien a été particulièrement impacté par cette situation avec la fermeture des frontières. Au Cameroun, la conséquence directe est une baisse du volume des passagers en 2020, de l’ordre de 61,8% par rapport à 2019. Le nombre de passagers directs transportés par voie aérienne est passé de 1 512 735 en 2019 à 577 881 en 2020. De même, le trafic de mouvements d’aéronefs a connu une baisse de l’ordre de 49,6%, passant de 39 580 mouvements en 2019 à 19 966 mouvements en 2020. Ces informations sont contenues dans le bulletin statistique de l’Autorité aéronautique civile (CCAA) du mois de juin 2021. Il y est aussi indiqué que le trafic aérien de fret et le tonnage transporté durant l’année 2020 a enregistré une régression de 22,2%, en comparaison à 2019. Ce taux est passé de 24 350 tonnes en 2019 à 18 956 tonnes en 2020. 
Ce document 2020 précise tout de même que malgré les effets des crises (situation sanitaire, persistance des crises sécuritaires dans l’Extrême-Nord et troubles sociaux politiques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest), sur l’économie nationale, le transport aérien commercial a connu une évolution positive de l’ordre de 3,4% en moyenne par an de 2015 à 2019. Toutefois, entre 2018-2019 a enregistré une baisse de l’ordre de -2,1% induite par un taux de régression de 12% sur les passagers domestiques alors que l’évolution du nombre de vols reste positive et évolue, de l’ordre de 17,7%. L’on parle aussi d’un trafic ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category