Bafoussam : les chantiers C2D réceptionnés

Près de 20 milliards de F investis pour la réalisation d’environ 20 km de route à Bafoussam. Ouvrages inspectés récemment par une commission mixte conduite par le Minhdu.

C’est sur une route bitumée avec du béton compacté au rouleau (BCR) que les habitants du quartier Gouache à Bafoussam circulent pour arriver au marché Casablanca. Une route qui débouche sur la Nationale N°4 reliant Bafoussam aux villes de Mbouda et Bamenda. L’ouvrage d’art principal aménagé sur ce tronçon est un pont disposant de passage pour piétons sécurisés aux deux extrémités. « Cette route qui était impraticable et insécurisée par le passé fait maintenant notre bonheur. On y circule en toute sécurité à toute heure, et le long de la route, vous observez une multiplication d’espaces marchands et d’autres activités commerciales », présente avec joie, Richard T. Mbou, chef de ce quartier. 


Read also : Mandara Plateau Transboundary Project: Stakeholders Fine-tune Implementation Details

La commission qui a réceptionné il y a peu, l’ensemble des ouvrages routiers réalisés dans le cadre du programme C2D Capitales régionales à Bafoussam, a apprécié la qualité du travail effectué sur 20,6 km répartis en 17 tronçons. 20 milliards de F ont été investis pour la réalisation de ces routes. Avant de signer la réception provisoire de ces ouvrages routiers, les membres de la commission ont sollicité une correction des réserves constatées pendant la descente sur le terrain. Il s’agit en outre de l’installation des feux de signalisation et d’un transformateur pour alimenter l’éclairage routier par endroit. Le coordonnateur national du programme C2D au Minhdu, Hermann Kemekong a souhaité que l’année d’observation prévue dans le contrat soit mise à profit pour finaliser les corrections et assurer le transfert de la technologie aux mairies locales. Ce dernier a exprimé sa satisfaction de constater que les ouvrages ont été réalisés dans les délais contractuels et en conformité avec le cahier des charges prescrit. Un sentiment partagé par Mireille Flore Etame Akesse, la présidente de la commission de réception provisoire de ces ouvrages routiers. L’interpellation de celle qui officie comme inspecteur n°2 à l’inspection générale chargée des questions techniques du Minhdu, a été orientée vers la mairie de la ville qui a été invitée à combattre la multiplication des garages et des monts d’ordures le long de ces nouvelles routes. Des présences nocives pour le BCR.


Read also : Electricity, Water Distribution: Local Small, Medium-size Enterprises Insist On Greater Role

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category