« Il ne faut pas avoir peur de la vaccination »

Dr Brice Edzoa Essomba, chef d’unité vaccination du Système de gestion d’incident Covid-19, Centre.

Y a-t-il des raisons d’avoir peur de la vaccination contre le Covid-19 ?
Pour prévenir les maladies, la vaccination est le moyen le plus sûr. Elle permet chaque année d’éviter entre 2000 et 3000 décès d’enfants. Mais il faut savoir que le vaccin est un produit pharmaceutique comme les autres. Et comme tel, le vaccin est susceptible de provoquer chez les personnes qui le reçoivent, un certain nombre d’effets secondaires qui sont dans la plupart des cas, très mineurs et durent très peu. Si on a peur de se faire vacciner contre le Covid-19, on devrait aussi avoir peur de prendre les médicaments lorsqu’on est malade. C’est la même chose. Nous administrons le vaccin anti Covid-19 depuis le 12 avril 2021 et nous sommes à plus de 70 000 personnes vaccinées. Parmi celles-ci, nous n’avons enregistré aucun décès. C’est pour dire que le vaccin est non seulement un produit sûr mais aussi très efficace. Donc il ne faut pas avoir peur de la vaccination.
Quel serait l’avantage pour le Cameroun d’avoir la majorité de la population vaccinée ?
Si on a un nombre peu élevé de personnes vaccinées, on risque de ne pas atteindre les objectifs de santé publique et même économiques visés. Il est très important que beaucoup de Camerounais se fassent vacciner pour pouvoir provoquer une immunité collective. Si dans une communauté, toutes les cibles, toutes les personnes éligibles sont vaccinées, vous n’entendrez plus parler de Covid-19, vous ne verrez plus des cas en réanimation… D’autre part, si la majorité se fait vacciner, toutes les mesures prises dans le cadre de la prévention de cette pandémie vont être levées. Il n’y aura plus de restriction. Et si la couverture est suffisamment bonne, on pourrait ne plus arborer les masques comme c’est le cas actuellement dans certains pays. Il est important que tout le monde, notamment les personnes à risque accèdent à la vaccination. 
Que deviendraient tous les vaccins acquis par notre pays s’ils ne sont pas utilisés ? 
La plupart des vaccins ont une durée de vie de six mois. Lorsque vous avez une dotation, elle doit être consommée en six mois. Si au-delà de cette période, la dotation n’est pas épuisée, ces vaccins seront périmés. Du coup, ceux qui les ont mis à votre disposition ne le feront plus.  Ce qui n’est pas bon pour un pays. Et les pertes financières sont énormes. Car les vaccins coûtent cher. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category