Jeux olympiques de Tokyo 2020 : la Team Cameroon en missions

Au nom du président de la République, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a remis hier au siège du Comité national olympique, l’étendard au porte-drapeau Joseph Emilienne Essombe Tiako.

Ils sont douze athlètes camerounais évoluant dans sept disciplines sportives (athlétisme, boxe, judo, haltérophilie, lutte, natation et tennis de table). Dès le 23 juillet prochain, ils seront appelés à défendre les couleurs du Cameroun aux Jeux olympiques qui vont s’ouvrir ce jour-là à Tokyo au Japon. C’est à ces dignes ambassadeurs appelés à quitter le pays demain samedi pour la 32e Olympiade de l’ère moderne dans la capitale nippone, que le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, est allé remettre, au nom du président de la République, l’étendard vert-rouge-jaune. Histoire de leur signifier le soutien de la nation toute entière lors de la compétition qui va bientôt commencer. C’était hier au siège du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) à Yaoundé. 
Comme le veulent les usages, c’est au porte-drapeau de la délégation camerounaise qu’est revenu le privilège de recevoir l’étendard des mains du Premier ministre, chef du gouvernement. Pour cette édition, c’est à la lutteuse de 33 ans, Joseph Emilienne Essombè Tiako que reviendra cet honneur. C’est du reste à elle qu’il a été donné de prononcer le serment des athlètes. « Au nom de la Cameroon Olympic Team, je promets que nous prendrons part aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 en respectant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogue, dans un esprit de sportivité pour la gloire du sport et de l’honneur de notre pays, le Cameroun », a-t-elle déclaré avant de recevoir le drapeau des mains du représentant du président de la République.
Avant cette phase, l’assistance, composée de nombreux membres du gouvernement, du corps diplomatique, des membres de la famille olympique, a eu droit à deux allocutions. D’abord le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). Ahmad Kalkaba Malboum s’est voulu rassurant à l’endroit du Premier ministre, chef du gouvernement. « La Team Cameroon est prête, durant tout son séjour à Tokyo à mettre en valeur l’image d’excellence, de performance et celle d’un pays bien organisé, engagé à promouvoir le dialogue et la cohésion sur son territoire et dans le monde », a-t-il déclaré. Quant au ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, s’il a rappelé que le secteur du sport est de ceux qui ont fortement été négativement marqué par la crise sanitaire actuelle, il n’a pas manqué de souligner que malgré les effets du coronavirus sur l’environnement économique, le gouvernement n’a eu de cesse de déployer des efforts en faveur du mouvement sportif national. « Je voudrais vous exhorter à être des artisans et des conquérants des rêves de gloire et de victoire » leur a-t-il recommandé, en leur demandant en outre, de faire preuve de « fighting spirit » afin d’offrir au Cameroun, joie et fierté à travers leurs prestations. A charge pour eux désormais de hisser le nom du Cameroun dans le gotha des plus grandes nations sportives au monde. A l’issue de cette phase protocolaire, le Premier ministre a eu un mot d’encouragement à l’endroit de chacun des athlètes.
Le Cameroun, qui a pris part, pour la première fois aux Jeux olympiques en 1964 à Tokyo au Japon avec un seul athlète, va donc retourner dans la capitale japonaise pour cette autre olympiade organisée par ce pays. Une édition des Jeux olympiques qui sera fortement impactée par les restrictions en raison de la pandémie du Covid-19. La Cameroon Olympic Team va suivre un stage d’acclimatation dans la ville japonaise de Hita avant de rejoindre le village olympique le 18 juillet 2021.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category