Concours littéraire jeunes auteurs : le jury installé

Les présidents et membres ont officiellement pris fonction au cours d’une cérémonie présidée hier à Yaoundé par le Secrétaire général du ministère des Arts et de la Culture.

Les membres du jury du Concours littéraire national jeunes auteurs, édition 2021 sont connus. Ils ont été installés hier à Yaoundé au cours d’une cérémonie brève et sobre par Jacques Blaise Nkene, secrétaire général par intérim du ministère des Arts et de la Culture (Minac) au nom du ministre. A la tête de ce jury, une présidente, le Pr. Patricia Bissa Enama et deux vice-présidents, le Pr. Eunice Ngono Kum et le Pr. Emmanuel Matateyou. Tous, d’imminents femmes et hommes de lettres. Les sous-jurys Nouvelle et Poésie sont constitués chacun de six membres. Ces derniers auront pour tâche de dénicher parmi les 348 candidatures (131 dans le genre de la nouvelle et 117 dans le genre de la poésie) les perles rares de la littérature camerounaise. Et ce, tout en faisant preuve d’objectivité, d’impartialité et de neutralité comme leur a prescrit le SG du Minac. « Il va s’agir de nous dénicher ces plumes exquises qui non seulement vont bonifier notre riche pépinière littéraire, mais bien plus, appeler au patriotisme et à l’amour inconditionnel envers la nation. Des jeunes et talentueuses plumes qui vont emboiter le pas à leurs illustres devanciers dont les lauriers se comptent de plus en plus à l’échelle internationale », a souligné Jacques Blaise Nkene. 
A ce titre, la présente édition de cette compétition littéraire doit pouvoir féconder de nouveaux talents comme l’a rappelé le SG du Minac. Le thème retenu pour cette édition étant : « Diversité culturelle au Cameroun face au Covid-19 ». Il est donc question de célébrer la culture et la diversité camerounaise. Concernant les critères qui permettront de détecter la nouvelle pépite de la littérature camerounaise, la qualité de la langue devra primer à savoir une langue correcte et soutenue. A côté de cela, les normes. « Pour ce qui est de la nouvelle, celle-ci se caractérise essentiellement par sa nature brève et l’unicité de l’événement. L’élément particulier sera la chute. Pour ce qui est de la poésie, d’abord le mot qui entraîne des émotions des sensations et qui suggère et le rythme selon que le poème sera en prose ou en vers », a détaillé la présidente du jury. Provenant des dix régions du pays, 141 textes ont été présentés en français et 107 en anglais. Consciente de la lourde tâche qui attend son équipe, le Pr. Patricia Bissa Enama a tenu une séance de travail à huis clos avec les autres membres du jury, aussitôt après leur prise de fonction. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category