Promotion du Bilinguisme et du multiculturalisme : un nouveau membre à la Commission

Julienne Madia, enseignante de formation, a été nommée le 2 juillet dernier par un décret du président de la République.

La Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme compte un nouveau membre. Ceci, suite à la nomination, par décret présidentiel le 2 juillet dernier, de Julienne Madia. Celle-ci remplace Djanabou Bakary, nommée en juin dernier au secrétariat général de la présidence de la République. Née en 1967 à Bidzar, dans le Mayo-Louti, région du Nord, le nouveau membre de la Commission était jusqu’ici, et ce depuis 2016, déléguée régionale des Arts et de la Culture du Nord. Bien avant, l’enseignante diplômée de l’Ecole normale supérieure de l’Université de Yaoundé I a officié au Lycée classique et moderne de Garoua et au Centre linguistique de Garoua où elle a été chef de département de français. Pendant 10 ans (2000-2010), elle aura également servi comme répétitrice à l’Ecole française de Garoua, avant d’être promue chef de la division du bilinguisme et de l’éducation citoyenne et interculturelle de l’Ecole normale supérieure de Maroua. Un parcours riche qui lui confère le profil de l’emploi et dont elle compte se servir dans ses nouvelles fonctions.
L’heureuse élue a appris la nouvelle de sa nomination avec beaucoup de joie. Pour elle, cet acte présidentiel témoigne d’une grande confiance de la part de la plus haute autorité du Cameroun. Celle-ci a ainsi tenu à exprimer sa gratitude au chef de l’Etat et se dit prête pour ce nouveau défi. « Je remercie le Dieu Tout-puissant et le président de la République pour le choix porté sur ma modeste personne en tant que membre de la Commission. Je vais m’appuyer sur le cahier de charges de la Commission et veiller à l’implémentation de la politique du président de la République en matière de bilinguisme et de multiculturalisme », déclare-t-elle.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category