Rachat de crédit : une aubaine pour gérer sa dette

Cette opération consiste à rembourser un emprunt par un autre, à un taux d’intérêt inférieur au précédent. Il permet également d’obtenir une rallonge sur la période de payement.

Qu’est-ce que ça veut dire, racheter un crédit ? Ainsi s’interrogeait Armand Belinga, cadre dans une entreprise basée à Yaoundé, lors d’un échange avec Cédric Mone, cadre commercial dans un établissement bancaire. En pleine campagne de prospection, ce dernier a dû recourir à un cas pratique pour mieux faire comprendre cette notion à son interlocuteur. « Si vous avez par exemple un crédit de cinq millions dans votre banque, vous pourriez avoir à rembourser sept millions de F. Or, au bout d’un an, si vous avez remboursé un million, nous rachetons le crédit restant en vous permettant de le rembourser à un taux d’intérêt inférieur au précédent. En plus, nous rallongeons votre période de remboursement », explique Cédric Mone à son prospect qui a tout de suite été séduit par cette offre. A la suite d’Armand Belinga, plusieurs autres collègues ont également exprimé le besoin de faire racheter leurs crédits. 
En clair donc, racheter un crédit, consiste à remplacer un ou plusieurs crédits, même de types différents par un nouveau crédit unique, pour avoir une meilleure gestion de ses ressources financières, selon des spécialistes. C’est également, expliquent ces spécialistes, le fait de contracter un nouveau crédit dans l’optique de maîtriser un endettement excessif, par la diminution du montant global des remboursements mensuels. Le rachat de crédit par un client ou un usager a donc pour but principal d’améliorer sa trésorerie, son pouvoir d’achat et d’éloigner le risque de surendettement ou son incapacité à assumer le poids des échéances de remboursement. 
Ce type d’opération peut également se faire par des Etats. C’est dans cette perspective qu’il faut d’ailleurs inscrire l’eurobond que vient d’effectuer le Cameroun. En levant 450 milliards de F sur le marché financier international, l’Etat peut rembourser l’emprunt effectué en 2015. L’avantage de cette opération est double. Elle a permis au Cameroun de racheter son crédit précédent contracté à un taux de 9,5% à un taux plus bas, soit 5,95%. Bien plus, le gouvernement a obtenu une rallonge de la période de remboursement qui est désormais de 11 ans. A travers cette opération, l’Etat du Cameroun réduit ainsi la pression sur ces ressources financières dans les années à venir. 
Pour effectuer un rachat de crédit, le demandeur doit adresser sa demande à l’établissement bancaire de son choix. Y joindre toute la documentation requise, notamment un état d’endettement en cours dans la ou les banques créancières, une copie de la ou des conventions de crédit en cours, les garanties proposées en couverture du nouveau crédit sollicité. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category