Journée mondiale des zoonoses : la prévention d’abord

A cet effet, une table ronde a été organisée par les services du Premier ministre le 6 juillet dernier à Yaoundé.

Le Cameroun a célébré le 6 juillet dernier à Yaoundé la Journée mondiale des zoonoses. Ces maladies transmissibles des animaux à l’homme et vice versa peuvent se propager par contact direct, par voie vectorielle ou par voie alimentaire. Il y avait au menu de cette journée de réflexion, une table ronde sous le thème : « Prévenir la prochaine pandémie : comment briser la chaîne de transmission des zoonoses ». Les travaux présidés par Balo Sali, coordonnateur du comité technique du programme zoonoses dans les services du Premier ministre a permis aux participants venus des quatre coins du Cameroun de parcourir tous les contours des questions liées aux maladies zoonotiques. « Le but de cette table ronde, c’est de remobiliser les acteurs chargés de la prévention des maladies zoonotiques. De faire également le plaidoyer vis-à-vis des différents partenaires pour le soutien aux stratégies de lutte mais aussi de sensibiliser les populations camerounaises sur les risques que revêtent les maladies zoonotiques dans notre pays », a expliqué Elisabeth Betsi Dibongue, secrétaire permanent adjoint du programme national de prévention et de lutte contre les zoonoses. 
L’une des stratégies de prévention contre cette maladie est la sensibilisation des populations, la prévention à travers la surveillance, la détection et la prise charge de la maladie auprès des communautés. « Nous avons une liste des maladies priorisées qui est sous surveillance par les différentes sectorielles, notamment le ministère de la Santé et le ministère de l’Elevage », a ajouté Elisabeth Betsi Dibongue.  Parmi ces zoonoses on peut citer la rage, la variole du singe et bien d’autres maladies qui ne sont pas encore apparues dans notre paysage mais représentent des risques parce qu’elles existent dans d’autres pays tels que le Nigéria. 
 Selon les spécialistes, la tendance à la hausse des maladies zoonotiques est due à la dégradation de l’environnement naturel causée par l’exploitation de la vie sauvage, l’extraction des ressources, le changement climatique et bien d’autres facteurs ayant des conséquences négatives sur l’environnement. La journée mondiale des zoonoses, célébrée pour la première fois au Cameroun permet non seulement de mener des réflexions autour de la question, mais aussi, d’éduquer les populations face à ces maladies. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category