Nécrologie : Joachim Tabi Owono n’est plus

Le président national de l’Action pour la méritocratie et l’égalité des chances est décédé samedi dernier à Mbamayo.

La scène politique nationale est en deuil depuis samedi dernier. Le président national de l’Action pour la Méritocratie et l’Egalité des Chances (AMEC) est mort. Joachim Tabi Owono a rendu son dernier souffle à l’hôpital de district de Mbalmayo, le chef-lieu du département du Nyong-et-So’o, « après un malaise au cours d’une cérémonie d’inhumation », indique une source familiale.
Joachim Tabi Owono a été un acteur très actif de la vie politique au Cameroun. L’on se souvient qu’il a surtout été candidat à deux reprises à l’élection présidentielle, notamment en 1997 où il avait obtenu 0,46% des voix, et en 2011 avec un score de 0,12% des suffrages exprimés. Lors de la présidentielle d’octobre 2018, il s’est engagé aux côtés d’autres acteurs politiques, pour appeler à voter pour le candidat Paul Biya. Depuis lors, il était considéré comme l’une des figures de la majorité présidentielle. On garde également de lui, le souvenir d’un homme politique qui menait un combat pour l’égalité des chances parmi les Camerounais et une répartition équitable des ressources. Sa dernière action politique majeure remonte au mois de mai 2021. Il avait en effet saisi le Conseil constitutionnel afin d’obtenir l’arrêt de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19. Une requête rejetée par l’instance pour « défaut de qualité ». Ingénieur agronome de formation, le défunt a travaillé pour la Société de développement du coton (Sodecoton), avant de poursuivre sa carrière au ministère de l’Agriculture et du Développement rural. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category