Autoroute Yaoundé-Douala (phase I) : les travaux de raccordement ont commencé

Constat fait le 23 juillet dernier au cours d’une descente effectuée par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi.

Les travaux de construction des voies de raccordement de la phase I de l’autoroute Yaoundé-Douala (60 km) ont commencé. Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a fait ce constat le 23 juillet dernier au cours d’une descente sur le chantier de construction de cette autoroute. 
Il a pu constater la forte mobilisation sur le terrain. Laquelle se traduit entre autres, par l’installation des panneaux de chantier et des balises. La principale difficulté enregistrée étant la « forte occupation des zones de commerce, des écoles et des habitations sur le tracé de la voie coté Nkolbisson ; toute chose qui rend le déploiement assez laborieux », explique une source au Mintp. Emmanuel Nganou Djoumessi a à cet effet instruit la descente de la commission d'évaluation des biens pour accélérer les expropriations et faciliter l'avancement de l'aménagement de ces voies de raccordement au réseau urbain. Du côté de Boumnyebel, les travaux en cours portent sur le déforestage et le débroussaillement avec dessouchage, notamment au point kilométrique 59+300. Au terme de ces travaux de raccordement, l’autoroute Yaoundé-Douala sera reliée à la section urbaine de Yaoundé qui s’étend du kilomètre 00 à l’échangeur situé au quartier Nkolbisson. Mais également la Nationale 3, c’est-à-dire la ville de Boumnyebel au point kilométrique 60 de l’autoroute. Ces voies de raccordement vont ainsi faciliter l’accès à cette infrastructure, notamment en période de trafic intense. Le pic devant s’observer lors de la Coupe d’Afrique des nations dont le début est programmé en janvier 2022. 
En ce qui concerne l’avancement global des travaux sur l’autoroute, le revêtement en béton bitumineux est en cours d'achèvement sur les 10 derniers km de l’autoroute. De même, on assiste actuellement à la mise en œuvre de la couche de roulement à raison d’un kilomètre chaque jour. La fin de cette activité est prévue dans une semaine. Au niveau du point kilométrique 54, le pont en construction sur la rivière Manyaï, est selon le chef de mission, Hermi Tarek, en attente de maturation du béton. Il restera le lancement des poutres sur les six appuis, d'ici 15 jours et viendra enfin le tablier. 
Présidant la réunion technique de restitution, le Mintp a exprimé sa satisfaction sur les avancées des travaux et salué l'engagement de l'entreprise et de la mission de contrôle. Le ministre a demandé à l'entreprise de maintenir la cadence des travaux qui permettra la livraison de l'autoroute parallèlement avec les voies de raccordement. Tout ceci devra permettre de livrer l’ouvrage dans son ensemble en fin d’année. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category