Forces de Défense: des honneurs et des fleurs

De nouveaux officiers supérieurs auréolés de leurs épaulettes.  

Le SED, Jean Baptiste Bokam, a présidé dimanche la traditionnelle cérémonie de remise d’insignes de grade aux officiers et sous-officiers.

La cour d’honneur du Quartier général de Yaoundé a fièrement porté son nom dimanche dernier, à l’occasion de la cérémonie de remise d’insignes de grade du 1er janvier. Des épaulettes aux officiers et des galons aux sous-officiers de la garnison de Yaoundé. La cérémonie était placée sous la présidence du secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie nationale, Jean Baptiste Bokam. A ses côtés, le secrétaire d’Etat à la Défense chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre, Koumpa Issa et plusieurs officiers généraux.
Ce sont donc plusieurs personnels officiers d’active des forces de Défense qui ont été promus au grade de colonel, lieutenant-colonel, chef d’escadron (chef de bataillon ou commandant)  capitaine, lieutenant et sous-lieutenant. Ceci par décret du 27 décembre dernier, signé du chef de l’Etat, chef des Armées. Ils ont, tour à tour, reçu leurs épaulettes des mains de leurs parrains respectifs. Par la suite, les adjudants-chefs et maîtres principaux des forces de défense, admis au prestigieux corps des officiers d’active, ont également reçu leurs nouveaux insignes. Le rituel n’a pas épargné les militaires du rang qui, par arrêté du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, ont été promus. Ceux-ci ont vaillamment pris part au défilé militaire qui a sanctionné la prise d’armes, avec des pas alertes et vigoureux. Le public venu nombreux, a eu droit à un carrousel exécuté avec brio par la Musique des armées.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie