Jeux olympiques : Mengue Ayissi en 8e de finale

L’aventure se poursuit chez les poids moyens pour le boxeur après sa victoire de samedi dernier sur l’Eswathinien, Thabiso Dlamini.

Les Jeux olympiques officiellement lancés vendredi dernier à Tokyo amorcent leur sixième journée de compétition ce lundi. Une journée qui sera marquée par la sortie d’un troisième athlète au sein de la Cameroon Olympic Team. Il s’agit du boxeur Dieudonné Wilfried Seyi Ntsengue chez les moins de 75 kg qui participe à ses deuxièmes Jeux. Son parcours débute en 16es de finale contre le Congolais (RDC) David Tshama Mwenekabwe. Un combat aux allures de revanche contre un adversaire que le Camerounais connaît bien. Lors du tournoi qualificatif de Dakar en février 2020, le Congolais surnommé « Cœur de lion » avait battu le porte-drapeau du Cameroun aux Jeux de Rio en 2016, à l’unanimité des cinq juges. Le combat se déroulera cette fois à 11h06 à l’Arena de Kokugikan. Le vainqueur de ce duel affrontera le Haïtien Darrelle Valsaint Jr ce jeudi. 
Avant la montée ce jour sur le ring de Seyi, un premier puncheur camerounais a enfilé les gants samedi dernier. Il s’agit d’Albert Ayissi Mengue chez les poids moyens (moins de 69 kg). Pour son entrée en matière en 16e de finale, le boxeur de 22 ans n’a pas fait dans la dentelle face à l’Eswathinien Thabo Dlamini. Après deux premiers rounds maîtrisés, « le Bir », tel qu’on l’appelle affectueusement, a décidé d’appuyer sur le champignon au troisième round. Dans de bonnes dispositions, Albert Ayissi Mengue va enchaîner les coups sur son adversaire mal en point. Une situation qui va entraîner l’arrêt du combat par l’arbitre avant le terme du combat. Sa célébration atypique et son cri strident après la victoire sont attendus ce mardi en huitièmes de finale contre le Nord-Irlandais Aidan Walsh à 3h30. Ce dernier fera son entrée dans le tournoi. De classe mondiale, rapide avec de bons réflexes, il est actuellement en forme et fait partie des grands espoirs de médaille de son pays dans le noble art.
Si l’aventure se poursuit pour Albert Mengue Ayissi, elle s’est arrêtée samedi dernier pour la pongiste Sarah Hanffou Nana. En simple dames, pour le compte du tour préliminaire de tennis de table, elle s’est inclinée en 38 minutes, quatre sets à un, devant la Bulgare Polina Trifonova. La Camerounaise de presque 35 ans n’a existé que lors de la première manche remporté 11-8 et de la cinquième perdue 10-12.      
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category