Voiries urbaines dans l’Extrême-Nord : la grande mue se prépare

La visite de travail des ministres Célestine Ketcha Courtès du Minhdu et Ibrahim Talba Malla du Minmap du 22 au 24 juillet dernier a dévoilé une série d’ambitieux projets.

Près de 29 milliards seront bientôt injectés pour moderniser la ville de Maroua. Il s’agit du Projet de développement des villes inclusives et résilientes (PDVIR), d’un montant de trois milliards de F et du Contrat de développement et désendettement (C2D) d’un montant de 25 milliards de F. S’agissant du cas de Mora, chef-lieu du département du Mayo-Sava, « la ville verra bientôt du bitume ». Ces annonces ont été faites jeudi dernier à Maroua par Célestine Ketcha Courtès, ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu) qui était accompagnée de son collègue Ibrahim Talba Malla, ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics. C’était lors d’une visite de travail ayant pour objectif d’inspecter et d’apprécier les travaux d'entretien et de réhabilitation de la voirie, et ceux relatifs à la construction des ouvrages de franchissement dans les villes de la région de l’Extrême-Nord. Visite qui s’est déroulée du 22 au 24 juillet 2021 dernier. A en croire le Minhdu, cette visite de travail, instruite par le chef de l’Etat, a pour objectif la reconstruction de certains dalots, la réhabilitation de certaines voiries et la construction des nouveaux ouvrages de franchissement dans le seul but d’d'améliorer la mobilité urbaine et l'interconnexion des quartiers.
Cette descente sur le terrain qui s’est effectuée principalement dans les villes de Maroua et de Mora, pour ce qui est de la région de l’Extrême-Nord, a permis au ministre Célestine Ketcha Courtès de constater que « la qualité des travaux est appréciable, il reste que toutes les exigences des cahiers de charge soient respectées ». A Mora par exemple, la construction du dalot affiche 23% et les travaux de voirie 71%. A Maroua le taux d’avancement des travaux du pont de Mizao est de 89%. Un constat qui n’a pas empêché Célestine Ketcha Courtès de rappler aux entreprises contractantes son intérêt pour le respect des délais. Le Minhdu a également invité les maires et l'ensemble de la population à mettre en place des stratégies au niveau local pour « l'entretien et la pérennisation de ces actions qui témoignent de l'engagement du chef de l'État à moderniser nos villes et nos villages, visant à améliorer les conditions de vie des Camerounais partout où ils se trouvent », affirme Célestine Ketcha Courtès.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category