Coupes africaines interclubs : la Fecafoot devra trancher

Le championnat Elite One étant de nouveau à l’arrêt, il sera difficile de s’en tenir aux résultats sur le terrain pour la désignation des représentants camerounais avant le 8 août prochain.

La première semaine du mois d’août approche à grands pas. Une période sollicitée par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) au niveau de la Confédération africaine de football (Caf) pour achever le championnat Elite One, mais surtout pour inscrire ses représentants en coupes africaines interclubs. Un rendez-vous compromis depuis la semaine dernière par l’absence de programmation des matchs de D1. Il faut remonter au 18 juillet dernier pour assister à une journée quasi complète de championnat Elite One. On jouait alors la 15e journée dans la poule A et la 13e dans la poule B. 
Depuis la semaine dernière, le championnat d’élite est revenu à la situation qui prévalait avant le lancement de la phase retour le 7 juillet. Après un premier déblocage de 200 millions F, les clubs exigent à nouveau le paiement des 360 millions restants de la subvention publique allouée aux clubs professionnels pour le règlement des salaires des joueurs. Une pression que certains présidents de clubs jugent légitime du fait de l’inscription de ladite subvention dans les budgets annuels des clubs. Toutefois, la politique actuelle des stades morts ne fait pas l’unanimité chez les présidents de club, comme indiqué par un responsable de club. Selon cette source, des clubs de haut tableau sont davantage enclin à poursuivre le championnat que ceux en bas de tableau.
Selon le chronogramme de la prochaine campagne des compétitions de la Caf, les tirages au sort de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération sont envisagés pour la mi-août. A la Fecafoot, tout semble perdu pour une fin du championnat d’élite avant le 8 août 2021. « C’est perdu, il ne faut plus qu’on rêve. C’était déjà assez difficile de jouer tous les trois jours. On pensait pourvoir tenir, mais les clubs ont remis une couche avec cette nouvelle interruption », indique une source interne. La solution sportive devenue impossible, la Fecafoot va se tourner vers une solution administrative pour désigner ses représentants en coupes africaines interclubs. 
Selon nos informations, le principal critère devrait être la licence Caf. Un sésame qui conditionne désormais la présence de tout club dans les compétitions interclubs organisées par l’instance faîtière du football africain. Parmi les critères requis pour sa délivrance, les clubs postulants doivent présenter entre autres un siège, un compte bancaire, des états financiers ou encore la preuve d’un stade d’entraînement. Les 21 clubs d’Elite One avaient jusqu’au 15 juillet 2021 pour déposer leurs dossiers à la commission d’octroi des licences Caf à la Fecafoot. Sur la douzaine de dossiers reçus, seuls ceux de Coton Sport de Garoua, Fovu de Baham, Les Astres de Douala et de Panthère du Nde ont reçu l’avis favorables de ladite commission. Selon toute vraisemblance, les deux représentants camerounais dans les deux compétitions interclubs de la Caf seront issus de ce quatuor.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category