Leadership financier : focus sur les enjeux au féminin

Une conférence sur le sujet a été donnée par l’association Les Mariannes le 31 juillet dernier à l’Institut français du Cameroun à Yaoundé.

Cette année, la Journée internationale de la Femme africaine a été célébrée autour du thème : « Inclusion financière de la femme : enjeux et défis ». L’événement commémoré chaque 31 juillet a servi de prétexte à l’association Les Mariannes samedi dernier pour discuter de la thématique à l’Institut français du Cameroun à Yaoundé. Deux femmes étaient à l’honneur pour entretenir l’assistance. Ainsi, le Pr. Viviane Ondoua Biwole s’est interrogée sur l’effectivité du leadership financier de la femme. Selon l’experte en gouvernance, l’environnement est un facteur essentiel pour comprendre les disparités dans le paysage entrepreneurial au Cameroun. Pour elle, la femme s’impose encore trop de freins et évite de sortir des cadres de la conformité.
Kelly Motue Simeu, banquière et fondatrice du Club for leadership, a quant à elle insisté sur les actions concrètes à poser être un bon leader. Si 58% des entrepreneurs sont des femmes en Afrique selon la Banque mondiale, seules 34% se retrouvent dans des domaines porteurs. Au-delà des activités liées à la couture, la coiffure ou les petits commerces, la femme devrait penser plus grand. Et cela consiste à commencer avec ses moyens, trouver des proches pour soutenir le business, mais aussi se mettre dans des groupes où les crédits sont remboursables. La banquière a surtout recommandé la crédibilité et l’intégrité. « Être leader, c’est vivre perpétuellement dans sa vision sans se laisser distraire », dira-t-elle. A en croire Corinne Eteki, présidente des Mariannes, les recommandations et conseils prodigués ne se limiteront pas juste à cette conférence.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category