Cerac : la caravane caritative à Yoko

L’institution fondée par la première dame a offert des dons, hier, aux jeunes et femmes rurales. De même qu’à l’hôpital de district réhabilité et équipé par ses soins.

Yoko, localité sise aux confins du monde dans l’imagerie des habitants de la capitale, était au-devant la scène hier, mercredi 4 août 2021. C’est que le Cercle des Amis du Cameroun (Cerac) s’est déployé en grande pompe dans la ville, carrefour entre les régions du Centre, de l’Adamaoua et de l’Est. Dans le cadre de la cérémonie de rétrocession officielle de l’hôpital de district de Yoko rénové et équipé par ses bons soins. Et aussi de remise de dons aux femmes rurales, aux jeunes et personnes vulnérables du Mbam et Kim, région du Centre.
Dans les hottes des visiteuses qui n’ont pas hésité à parcourir un trajet de près de 300 Km dont 192 complexes : des moulins à écraser, porte-tout, brouettes, pulvérisateurs, machettes, égreneuses, fûts, arrosoirs, engrais, fongicides, insecticides, entre autres. Du matériel agricole destiné à une quinzaine d’associations de femmes rurales du département. Pour les jeunes démunis et vulnérables, des appuis scolaires : sacs de classe, cahiers, dictionnaires, craie, stylos, crayons... De quoi alléger le fardeau des préparatifs de la prochaine rentrée scolaire. Le Cerac qui porte son regard sur tout et partout n’a nullement oublié les personnes vulnérables dont les personnes âgées qui ont reçu des produits alimentaires et de première nécessité.
L’autre action parlante du Cerac à Yoko est sans conteste la rénovation de l’hôpital de district inauguré en 1955. Avec un accent particulier sur la réhabilitation du bâtiment de médecine générale, tout premier de la formation sanitaire, devenu vétuste et inutilisable à cause du poids de l’âge. Pour redonner peau neuve à la vieille dame de 66 ans, il aura fallu plus que le ravalement des façades. Ainsi, l’association caritative a dû recourir à des travaux de maçonnerie, charpente et couverture, revêtement des sols et murs, peinture, électricité, menuiserie métallique et bois, voirie réseaux divers, plomberie. Le service de radiologie a également été connecté au réseau Eneo. Le bâtiment de médecine générale présente désormais 10 salles d’hospitalisation dont deux Vip, un laboratoire, une salle de réunion et des bureaux. Des équipements biomédicaux y ont été livrés. De même qu’en radiologie. Entre autres, des lits d’hospitalisation, berceaux, matelas, fauteuils roulants, tables d’accouchement.
« Hier encore nous étions dans la détresse du fait de l’inadéquation de notre plateau technique et la vétusté des infrastructures. Avec ces dons, les évacuations sanitaires seront réduites », a s’est félicité le Dr Afiang Aroga, directeur de la formation sanitaire. Selon la représentante des bénéficiaires, dame Agnès Wamana, ces dons arrivent à point nommé pour booster tous les secteurs qu’ils affectent : agriculture, éducation, jeunesse, etc. Prenant la parole en dernier, Mme Reine Félicité Beti Assomo, déléguée du Cerac pour la région du Centre, représentante personnelle de la première dame à la cérémonie, a succinctement expliqué que « Yoko est en train de faire sa mue. Au terme du bitumage de l’axe Ntui – Yoko – Tibati, la localité sera certainement incontournable pour relier aisément le Nord au Sud, l’Est à l’Ouest. Le Cerac a choisi de préparer les populations à relever les défis de la croissance et du développement induits. C’est le sens de l’action de rénovation de l’hôpital de district. Sans santé, on ne peut être productif ». Elle a ainsi invité chaque composante sociologique bénéficiaire des dons du Cerac à en faire bon usage. Commencée à 10h, la cérémonie s’est achevée au bout de deux heures, entrecoupée d’intermèdes musicaux produits par des artistes du terroir. Le préfet du Mbam et Kim, le maire de Yoko et les autorités traditionnelles, religieuses y ont pris part.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category