Recettes d’exportation de la Cemac : le Cameroun toujours leader

En fin décembre 2020, la quote-part du pays s’élevait à 2 148,2 milliards de F, sur un total de 4 391,2 milliards. Ce qui représente plus de six mois d’importation.

En fin décembre 2020, le montant total des recettes d’exportation en monnaie étrangère de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) était de 4 391,2 milliards de F, d’après des données de la Banque des Etats de l’Afrique centrale. Dans ce panier commun aux six pays de la Cemac, la contribution du Cameroun s’élevait à 2 148,2 milliards de F, soit l’équivalent de 6,2 mois d’importation. En d’autres termes, les opérateurs économiques camerounais pouvaient effectuer des importations de machines ou autres intrants nécessaires pour leurs entreprises sur une durée de plus de six mois, sans avoir à être confrontés à un quelconque problème de ressources financières. Avec ses 2 148,2 milliards de F, le Cameroun se taille la part la plus importante du volume total de ces recettes d’exportation. Toutefois, il faut souligner que le principe de solidarité qui régit la gestion de ces avoirs voudrait que chacun des six pays membres s’approvisionne dans cette caisse commune pour effectuer ses opérations avec l’extérieur. La conséquence étant que cela peut hypothéquer les opérations des chefs d’entreprise camerounais. 
Par ailleurs, comparé à la même période en 2019, les recettes d’exportation du Cameroun sont en baisse. Car, elles étaient de 2 198,8 milliards de F. Ce qui traduit un recul de 50,8 milliards de F. Cette situation est consécutive, expliquent les spécialistes, à la chute des cours des matières premières, à laquelle s’est greffée la baisse des financements extérieurs. Les données présentées le 4 août dernier à Yaoundé lors d’une session du Comité technique national de la balance des paiements ont révélé par exemple que ses financements sont passés de 1155 milliards en fin 2019 à 388,5 milliards de F en fin 2020. De même, les données de la Banque des Etats de l’Afrique centrale révèlent une fois de plus une part plus importante des contributions du Cameroun dans le panier de réserves entre mai 2020 et mai 2021. Ainsi, sur les 5 067,7 milliards de F qui constituaient ce stock en mai 2020, la quote-part du Cameroun était de 2 320,7 milliards de F. Cette tendance s’est reproduite un an plus tard, en mai 2021. Sur des recettes d’exportation estimées à 4 191,2 milliards de F, l’Etat du Cameroun a contribué à hauteur de 2 295,9 milliards de F. En clair, en fin mai 2021, l’apport des Camerounais dans la cagnotte était de 54,8% du total des avoirs de la Cemac, contre 45,8% en fin 2020, soit une augmentation d’environ 9%. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category