Sanaga-Maritime : les candidats édifiés

Les critères majeurs de sélection des candidats et les directives du Comité central du Rdpc expliqués le 7 août à Edéa, lors de la réunion préparatoire.

Les militants et militantes du Rassemblement démocratique du Peuple camerounais (Rdpc) dans la Sanaga-Maritime sont désormais mieux édifiés quant aux conditions, critères à remplir pour faire acte de candidature aux différents postes lors du renouvellement des organes de base.
La circulaire du président national du Rdpc, S.E. Paul Biya, et la note d’application du secrétaire général du Comité central, Jean Nkuete, ont fait l’objet d’une lecture expliquée au cours de la réunion qu’a présidée l’honorable Rosette Ayayi, représentant le ministre Mbella Mbella, président de la Commission départementale de contrôle, empêché. Des documents davantage clarifiés au cours des échanges qui ont suivi.
Pour Emile Yomkil, chargé de mission permanent au Comité central, le profil des futurs candidats défini par la hiérarchie du parti est clair. « Le candidat doit être un militant convaincu et convaincant, très engagé. Il doit être un homme de partage. Il devra également être un homme fidèle aux idéaux du parti, qui a déjà fait ses preuves et qui s’engage à renouveler le contrat avec le Rdpc ».
L’honorable Rosette Ayayi a rappelé les trois critères majeurs de sélection des candidats. A savoir : la prise en compte des composantes sociales ; le partage en termes de juste répartition des postes et la capacité pour les candidats à performer pour le parti. « La balle est maintenant dans le camp des acteurs locaux. Nous leur avons demandé d’aller organiser le travail sur le terrain dans le strict respect des textes du parti et des prescriptions du président national. Nous serons toujours à leur disposition s’il y a des problèmes à régler. C’est pour cela que nous sommes là », a souligné Rosette Ayayi. 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category