Nécrologie : Christian Penda Ekoka est mort

L’économiste et homme politique est décédé dimanche dernier au Canada des suites de maladie à 69 ans.


Les réseaux sociaux avaient été inondés en milieu de semaine dernière des nouvelles de son décès. Une information que ses proches avaient démentie, révélant néanmoins la situation préoccupante de sa santé depuis le Canada où il se trouvait pour des soins médicaux. Christian Penda Ekoka est décédé dimanche dernier. Né le 21 mars 1952 à Douala, cet économiste de formation, titulaire d’un baccalauréat C obtenu en 1971 au Collège Libermann de Douala a très vite quitté la capitale économique pour le Canada, à la faveur d’une bourse de l’Agence canadienne pour le développement international (Acdi). Il devient ingénieur diplômé de l’Ecole polytechnique de Montréal. Il est ensuite titulaire d’un diplôme d’études supérieures d’économie et de management et d’un Master of Business Administration (Mba), option finances. Lorsqu’il regagne le Cameroun en 1978, il met son expertise au service de la structure en charge des chemins de fer, l’ex-Régifercam avant de rejoindre la Société nationale d’investissement (Sni) qu’il quitte en 1991 pour s’installer à son propre compte. Il met sur pied une société de consulting spécialisée dans le conseil en investissement, les politiques et stratégies industrielles…
Le 4 mars 2010, un décret du président de la République nomme Christian Penda Ekoka au poste de conseiller technique au Cabinet civil de la présidence de la République. Il y reste jusqu’à la veille de l’élection présidentielle d’octobre 2018, lorsque cet ancien cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) décide de rejoindre l’équipe de campagne du candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc). Ils finiront par se brouiller à la suite de désaccords sur la gestion de ressources collectées dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 (Opération Survival). Christian Penda Ekoka prendra finalement ses distances d’avec ce mouvement politique. Depuis quelques semaines, il était devenu absent de la scène politique en raison de ses ennuis de santé qui ont finalement eu raison de lui.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category