Conseils régionaux : les priorités des budgets 2021

L’amélioration des conditions de vie des populations à travers la construction des infrastructures de base en première ligne pour cette année inaugurale.

Les populations attendent impatiemment de voir leurs milieux de vie s’améliorer grâce à la contribution des Conseils régionaux. Ces attentes légitimes ont fait l’objet des débats lors de la première session budgétaire de ces organes au mois de mai dernier. Il était notamment question d’identifier les priorités en matière de promotion du développement local. Comme cela a été relayé dans ces colonnes, les Conseils régionaux savent que les populations ont besoin d’eau, d’électricité, de routes, de salles de classe, d’hôpitaux, d’espaces de loisirs, etc.
Mais pour cette première année, il est évident que tout ne sera pas fait. Dans un premier temps, il est revenu comme une nécessité pour les Conseils régionaux de se doter de plans et programmes de développement. Une boussole qui orientera le déploiement sur le terrain, en tenant compte des chantiers urgents et des moyens disponibles. De l’avis de beaucoup de présidents des Conseils régionaux, cet outil est indispensable pour s’attaquer avec efficience aux maux qui minent les régions. Par la suite, ces organes étaient face à la nécessité de se doter de cadres et de moyens de travail adéquats, afin d’affronter les défis qui s’imposent et d’assurer les compétences qui leurs sont transférées. 
Parlant de ces compétences, elles sont de plusieurs ordres, à la lumière des dispositions de l’article 267 de la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées. Les régions sont ainsi attendues dans le chantier du développement économique, sanitaire et social, et du développement éducatif, sportif et culturel. De manière précise, la réhabilitation et l’entretien des routes départementales et régionales par exemple, la création l’équipement, la gestion et l’entretien des formations sanitaires de la région, le recrutement et la gestion du personnel infirmier et paramédical des hôpitaux régionaux et de district, incombent aux régions. De même, les Conseils régionaux ont la responsabilité de créer, d’équiper, de gérer et d’entretenir les établissements scolaires de la région. Tout comme le recrutement et la gestion du personnel enseignant et d’appoints desdits établissements leur incombent. Au regard de ces chantiers, il est clair que les Conseils régionaux ont du pain sur la planche 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category