Douanes : 82 commissaires agréés menacés de retrait d’agrément

Il est reproché à ces agents de n’avoir procédé à aucune opération de dédouanement depuis plus d’un an.

L’épée de Damoclès plane désormais sur 82 commissaires agréés en douane. Le 11 août dernier, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze a rendu public un communiqué destiné aux agents de douane susmentionnés. Il est en effet reproché à ces commissaires en douane, de n’avoir procédé à aucune opération de dédouanement depuis plus d’un an dans le système d’information de l’administration des Douanes, en l’occurrence, la Cameroon Custom Information System (Camcis). Suite à ce constat, le ministre des Finances accorde un délai de huit jours à ces derniers, pour produire les éléments justificatifs de cette situation à la Cellule de la législation de la direction générale des Douanes. Ainsi, passé ce délai, les entités concernées seront tout simplement « mise en demeure pour retrait d’agrément à l’exercice de ladite profession, conformément à la réglementation en vigueur », lit-on dans le communiqué de Louis Paul Motaze. D’après des sources douanières, cette situation résulterait de la fermeture de certaines entités, tandis que d’autres n’ont plus de personnels aptes à effectuer des opérations de dédouanement. 
Outre cette menace de retrait d’agrément, 19 commissionnaires en douane agréés ont reçu leurs autorisations à exercer cette profession, selon un communiqué signé par le Minfi le 10 août dernier. Mis en place depuis le 1er octobre 2019 par les services de la douane, le système Camcis a pour but de limiter les déplacements des usagers et réduire les dépenses inutiles. Ceux-ci peuvent à partir d’un téléphone ou tout autre support, effectuer leurs opérations. Ce qui permet une meilleure traçabilité des opérations en douane. Bien plus, Camcis offre un accès gratuit aux différents guides des procédures du commerce extérieur ainsi que nombre d’informations utiles telles que le taux de change, les codes pays et les codes des devises. Cette initiative rentre ainsi dans le processus de dématérialisation des procédures douanières, ceux à qui certains acteurs semblent réticents.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category