Coopération Cameroun-CEA : l’aurevoir d’Antonio Pedro

Le directeur du bureau sous régional de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, en fin de séjour, a été reçu le lundi dernier par le Minepat.


C’est dans une atmosphère pleine d’émotions que le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey a reçu, le 30 août dernier, le directeur du bureau sous régional de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) en fin de séjour au Cameroun. Après cinq années de collaboration, Antonio Pedro se dit heureux et satisfait des avancées considérables qu’enregistre le Cameroun, malgré le contexte sanitaire. « Après cinq ans passés au Cameroun, j’ai vécu de très beaux moments dont je suis très fier. Je suis venu remercier le Minepat pour la qualité de la collaboration que nous avons eue avec le pays. En route pour Addis Abeba, c’était une occasion pour moi de faire une revue du travail que nous avons abattu ensemble, notamment sur le processus de l’adoption du consensus de Douala », s’est réjoui Antonio Pedro. Le consensus de Douala, adopté en 2017, est un cadre qui a permis aux pays de l’Afrique centrale de definir une stratégie afin de répondre à la problématique de la diversification économique. « Nous avons travaillé avec le Minepat pour la mise en œuvre de ce consensus. Aujourd’hui, nous sommes très contents et satisfaits de voir que dans certains domaines, le Cameroun fait d’importantes avancées », a-t-il ajouté. Pour le directeur régional de la CEA, l’économie camerounaise est la plus diversifiée de l’Afrique centrale. « Nous sommes également très contents de voir que la Stratégie nationale de développement (SND30) a reconnu l’importance de la transformation structurelle », conclut Antonio Pedro. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category