Théâtre pour l’enfance et la jeunesse : honneur à Etoundi Zeyang

Le promoteur du « Théâtre du chocolat » a été récemment désigné membre d’honneur de l’Association internationale dédiée au théâtre pour jeunes publics.

« Un praticien passionné et dévoué du théâtre pour jeunes publics ». Ce sont les termes employés par Pamela Udoka, membre du Comité exécutif de l’Association internationale du théâtre pour l’enfance et la jeunesse (Assitej), au moment d’adouber Etoundi Zeyang comme membre d’honneur de l’instance, au cours du 20e congrès mondial récemment tenu au Japon. Une nouvelle casquette attribuée au dramaturge, metteur en scène, fondateur et promoteur du Festival africain de théâtre pour l’enfance et la jeunesse (FATEJ), directeur du Théâtre du Chocolat à Yaoundé. 
La lettre datée du 4 août dernier et signée par Louis Valente Sorenson, secrétaire général de l’Assitej, révélant cette distinction, donne les raisons ayant motivé l’entrée du Camerounais dans ce cercle fermé. « Etoundi Zeyang a servi l’Association dans le monde et sur le continent africain pendant de nombreuses années avec un travail et un dévouement exceptionnels. Il a ouvert des portes à de nombreux artistes émergents et a permis à des milliers d'enfants de découvrir et de vivre une expérience unique », soulignent les responsables de l’Assitej. A travers l’African Children and Youth Theatre Arena dont il est membre fondateur, résultat du programme de réseau africain financé par l'Agence suédoise de développement international, Etoundi Zeyang et ses confrères ont organisé des ateliers régionaux pour certains pays du continent afin de renforcer leurs capacités dans la pratique du théâtre pour enfants et pour jeunes de 1999 à 2007. 
Dans les années qui ont suivi, un certain nombre de pays ont été en mesure d'enregistrer officiellement des centres Assitej et de faire des progrès dans ce domaine spécifique. Le Camerounais a représenté l’Afrique lors de la première grande participation du continent au congrès mondial de Séoul en Corée du Sud en juillet 2002, ainsi qu’à Montréal au Canada, en septembre 2005. Il a été élu au Comité exécutif en 2011 à Malmoe, en Suède. Son dévouement malgré le manque de financement, l’absence de subventions ou de structures physiques, n’ont pas entamé son enthousiasme à mener à bien le Fatej depuis plus de 30 ans. Il a d’ailleurs prouvé son attachement à l’Assitej en accueillant le comité exécutif au Cameroun en novembre 2016. Occasion spéciale pour l’instance internationale, qui lui rend les honneurs avec cette nomination comme membre d’honneur.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category