Financement des Pme locale : le Fonds africain de garantie se positionne

L’offre de cette institution financière présentée hier lors d’une concertation entre le Mincommerce et des PME camerounaises.

En plein cœur du quartier Nkolbisson à Yaoundé, un magasin tenu par des agro-industriels camerounais vient d’ouvrir ses portes. Les rayons fabriqués en bois brut sont achalandés essentiellement de produits Made in Cameroon, dont des pâtisseries, des tisanes, des produits cosmétiques, des liqueurs et des épices de cuisine. Pour y parvenir, Mama Awal, le responsable de cette boutique et ses partenaires ont investi environ 19 millions de F, non sans avoir bravé les problèmes d’accès aux financements, de montage de projets et formation. Des difficultés qui empêchent aux produits fabriqués localement de se positionner valablement sur le marché et de susciter l’intérêt des consommateurs.
Hier, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana s’y est rendu avec Yacouba Abdoulaye représentant du Fonds africain de garantie et de coopération économique au Cameroun (Fagace) afin d’apprécier le génie créateur local. Mais avant, il a présidé une rencontre avec des responsables de groupements des secteurs agroindustriel, pharmaceutique, cosmétique, etc. au cours de laquelle il a présenté la stratégie de développement du label Made in Cameroon, laquelle passe par l’amélioration de la qualité des produits locaux et leur disponibilité sur la Zone de libre-échange continentale africaine, riche de 1,3 milliards de consommateurs.
Le Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace) se propose ainsi d’accompagner les Pme locales. « Nous sommes venus échanger avec les porteurs de projets pour voir dans quelle mesure nous pouvons appuyer le financement de leurs projets », a expliqué, Yacouba Abdoulaye. Opérationnelle au Cameroun depuis 2006, cette institution financière a facilité la mobilisation de près de 90 milliards de F par le passé. Très modeste, par rapport aux 3500 milliards de F dont elle dispose en termes de bilan. « L’objectif est qu’on parle d’ici quelques années de plusieurs centaines de milliards de F mobilisés en faveur des Pme camerounaises », a déclaré Yacouba Abdoulaye. 
De manière concrète le Fagace compte intervenir en termes de garantie pour faciliter l’obtention des crédits auprès des banques, leur fournir un accompagnement en termes de formation en gestion de projets et les mettre en relation avec d’autres pays qui figurent dans leur portefeuille. « J’invite nos operateurs à aller vers ce fonds pour le financement de leurs opérations commerciales et de leurs investissements relatifs à la production et de transformation des produits du terroir », a déclaré Luc Magloire Mbarga Atangana. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category