Nord : un projet pour la jeune fille

Une session ordinaire des comités de mise en œuvre du projet « Plan for Girls », entendu « Plan pour les filles », va être organisée. C’est l’une des annonces phares du comité régional de suivi de ce projet de l’Ong Plan International Cameroon, tenu le 26 août dernier à Garoua. Cet ensemble d’organes de gouvernance du projet, constitué des sectorielles, s’est réuni pour mettre en place et assurer la gestion optimale de « Plan for Girls ». Les différents points focaux de Plan au niveau des administrations partenaires se sont prononcés sur les activités menées et les obstacles rencontrés. Ce projet qui est mis en œuvre dans deux localités de la région du Nord, notamment Lagdo et Tcheboa, vise à tester un paquet d’interventions prouvées qui répondent aux causes profondes de vulnérabilité et d’exclusion des adolescentes, ainsi que les stratégies correspondantes pour éduquer et autonomiser les filles.  
En clair, il est question de laisser la jeune fille choisir l’activité dans laquelle elle se sent le plus à l’aise et l’accompagner dans sa réalisation. Et depuis quelques mois, Plan International Cameroon conduit un certain nombre d’activités en vue de s’assurer de la participation pleine, entière et éclairée des bénéficiaires dudit projet à toutes les phases de la gouvernance dans le ressort de leur municipalité et même en dehors. C’est ainsi que certaines activités telles que le plan annuel de travail et du processus a été validé en avril 2021, les capacités des acteurs communaux en matière d’engagement des jeunes renforcées en mai 2021, l’atelier de formation des filles sur le plaidoyer, la prise de parole en public, la planification et le suivi de l’action publique organisé en juillet 2021, ont meublé le parcours du projet. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category