Wouri : vers un statu quo

Les premiers résultats confortent les candidats sortants à la tête de divers bureaux.

Les opérations de renouvellement des bureaux des organes de base du Rassemblement démocratique du Peuple camerounais (Rdpc) dans le Wouri livrent peu à peu le secret des urnes. Si on a eu droit à de chaudes empoignades dans certains centres de vote (Ecole publique de Nkongmondo et Akwa B), et à d’interminables tractations, le résultat des votes par circonscription politique a tendance à conforter les anciens. A Wouri I, Jean-Jacques Lengue Malapa, candidat à sa propre succession, a, une fois encore, eu les faveurs de ses camarades, malgré la forte concurrence de son challenger, Henri Ntonè. A l’Ofrdpc Armande Din Bell, sans véritable concurrente, garde sa place et l’Ojrdpc revient à Paul Eyoum.
A Wouri V, c’est également le statu quo. Richard Mfeungwang, qui faisait face à Joseph Nguepi, rempile. Marcelline Zogo se maintient à la tête du bureau de la section, Ofrdpc Wouri V. A la section Ojrdpc, Hervé Diboundjé prend les rênes. Le seul changement dans ce processus vient de la rive de Bonabéri, où, dans la section Wouri IV, on observe un changement. En effet, Hervé Edouard Moby Mpah, le maire, prend la tête de la section, Florence Ngoa, celle de l’Ofrdpc et Raymond Birry, l’Ojrdpc. A Wouri II, Emmanuel Pongoh garde la tête du bureau de la section, Denise Fampou, celle de la section Ofrdpc, tandis que Zachari Housseini, deuxième adjoint au maire, a remporté la victoire pour l’Ojrdpc. Pour le reste, au moment où nous mettions sous presse, les opérations de dépouillement se poursuivaient pour les résultats des sections III et VI.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category